| |

Trois smartphones en orbite expérimentés comme satellites

dimanche 28 avril 2013

Trois smartphones ont été envoyés dans l’espace en tant que démonstrateurs de satellites low-cost. Ils ont été mis sur orbite dimanche lors du vol inaugural de la fusée Antares d ’Orbital Sciences

Les trois « PhoneSats » fonctionnent en orbite terrestre, et sont certainement les satellites les moins coûteux jamais envoyés dans l’espace. L’objectif de la mission PhoneSat de la NASA est de déterminer si un smartphone de grande consommation peut être utilisé en tant que système informatique principal embarqué d’un satellite bon marché.

Les transmissions des trois PhoneSats ont été captées par plusieurs stations terrestres, indiquant qu’ils fonctionnent normalement. L’équipe PhoneSat au centre de recherche Ames à Moffett Field en Californie continuera à surveiller les satellites dans les prochains jours. Les satellites doivent rester en orbite deux semaines.

Les smartphones disposent d’un ensemble d’équipements compatibles avec un usage informatique satellitaire, comme un GPS, un gyroscope, une caméra haute résolution, un système de transmission radio, une batterie, un processeur rapide, une multitude de capteurs en tout genre et sont programmables aisément.

La NASA a utilisé comme smartphone le modèle Nexus One de Google / HTC, fonctionnant avec le système d’exploitation Android. Ces smartphones ont été légèrement modifiés pour leur adjoindre une batterie lithium-ion de grande capacité et un système de transmission radio plus puissant. Chaque smartphone est logé dans une structure de forme cubique mesurant environ 10 centimètres de coté. Le smartphone agit en tant que calculateur de bord du satellite. Ses capteurs sont utilisés pour la détermination de l’attitude et sa caméra pour l’observation de la Terre.

Les PhoneSats envoient des informations sur leur état de santé à la Terre et ont pour objectif de démontrer qu’ils peuvent opérer aussi bien que des satellites traditionnels dans l’espace. Les radioamateurs du monde entier peuvent participer à la mission de surveillance des transmissions et récupérer des données issues des trois satellites. Les grandes images seront transmises par petits morceaux et seront reconstruites à travers un réseau de stations au sol.

Les smartphones satellitaires peuvent donner un accès à l’espace pour une nouvelle génération d’utilisateurs commerciaux, universitaires et pourquoi-pas amateurs.
Techno-science.net

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav