| |

L’incubateur malien Donilba récompensé parle Label ARIC’INNOV

mardi 26 janvier 2021

Le 26 janvier 2021, Afric’innov a présenté les cinq premières structures africaines d’accompagnement à l’entrepreneuriat innovant (SAEI) labellisées de l’année 2021.

« Attribué par un Comité d’experts indépendants, le Label a pour objectif de distinguer les SAEI les plus performantes sur le continent. Elles se distinguent pour avoir développé des processus pertinents et efficaces sur ces quatre axes : infrastructures, organisation, méthodologie et ressources d’accompagnement, et offre de service, afin d’accompagner au mieux les entrepreneurs qui les approchent », a indiqué ARIC’INNOV.

Avant de rappeler que « pour cette première édition, le Comité de Labellisation a distingué cinq SAEI parmi les nombreuses candidatures reçues ».

En 2021, le Label Afric’innov est attribué aux structures suivantes :

• La Startup Factory (Maroc) - Créé en 2016, l’accélérateur basé à Casablanca s’est donné pour mission de favoriser l’innovation sur le continent, en accompagnant startups et grands groupes autour de projets d’avenir.

• La Fabrique (Burkina Faso) - un incubateur entièrement dédié à l’accompagnement d’entreprises sociales, fondé en 2015 au Burkina Faso.

• Etrilabs (Bénin) - un incubateur et écosystème d’innovation qui œuvre à la promotion d’une culture de l’entrepreneuriat ancrée dans l’innovation, la créativité et le partage depuis 2009.

• Le CIPMEN (Niger) - incubateur nigérien dédié depuis 2014 au développement d’un entrepreneuriat innovant et durable dans les secteurs des TIC, des énergies renouvelables et de l’environnement, ainsi que de l’agrobusiness.

• Donilab (Mali) - un incubateur d’entreprises innovantes basé à Bamako au Mali, qui couvre depuis 2015 des secteurs d’activité à fort potentiel d’innovation à savoir les TIC, la santé ou encore l’innovation sociale.

Christian Jekinnou, membre du Comité de Labellisation et fondateur de l’agence africaine spécialisée sur l’entrepreneuriat et l’innovation FANAKA&CO, a estimé que « le Label Afric’innov répond à un besoin fort de lisibilité des écosystèmes entrepreneuriaux africains ». Il a déclaré que « Comme nombre d’acteurs des écosystèmes de l’entrepreneuriat innovant en Afrique, j’ai souvent l’opportunité de travailler avec les SAEI. L’hétérogénéité des niveaux de maturité et de professionnalisme est flagrant. Un label tel que celui-ci permet non seulement d’identifier plus facilement les structures plus avancées mais permet également aux autres d’évaluer leur marge de progression, et d’être accompagné pour ça. »

Lancé en 2020, le label Afric’innov est un gage de la qualité des services d’accompagnement, du professionnalisme des équipes et de la crédibilité des SAEI labellisées. Pour cela, il s’appuie sur un référentiel co-construit avec une cinquantaine d’acteurs des écosystèmes entrepreneuriaux africains, et repose sur 20 critères, autour de la gestion, la gouvernance, la structure et l’accompagnement. Il permet à tous les entrepreneurs en Afrique d’identifier rapidement et facilement les SAEI qui offrent un accompagnement avec un standard de qualité connu et reconnu par la communauté.

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav