| |

Tournoi de la paix et de la cohésion sociale : Douentza bat Koro par 4 buts à 0 et remporte le trophée

mercredi 2 décembre 2020

Le dimanche 29 novembre 2020, un tournoi inter-cercles a opposé l’équipe des ressortissants de Douentza à celle des ressortissants de Koro résidant à Bamako, sur le terrain de football de Sogoniko. L’équipe de Douentza a remporté le match par 4 à 0. Les deux équipes en compétition ont reçu une enveloppe symbolique de la part du parrain.

La finale de la 3ème édition du Tournoi de la paix et de la cohésion sociale a été organisée par l’Association de la Super coupe aérée en partenariat avec Itel, entre quatre cercles exondés de la région de Mopti.

Il faut noter que l’équipe de Douentza a marqué le premier but suite à une perte de balle du milieu de l’équipe de Koro. Le 2ème but est le fruit d’un corner bien négocié par l’équipe de Douentza. Le 3ème but a été marqué sur un coup franc direct. Et, le 4ème but dans un cafouillage.

Boukary Coulibaly, secrétaire général de l’Association DEENTAL pour le développement des ressortissants du cercle de Douentza de la région de Mopti à Bamako, représentant du parrain, a indiqué que l’initiative est venue d’un de nos compatriotes à la personne de Moussa Bocoum. Le représentant du parrain a salué l’engagement et le courage des deux équipes. Il a lancé un appel à la jeunesse, plus particulièrement à celle du centre de déposer les armes pour la paix durable, de se donner la main, car nous sommes tous les mêmes.

Pour sa part, Moussa Cissé, Coach de l’équipe de Douentza, a estimé que le mach s’est bien déroulé. Il se dit très émus d’avoir une équipe comme celle qui vient de remporter le premier prix. « Notre souhait c’est de voir toute la jeunesse gagnée. Sur le terrain l’équipe de Douentza a marqué 4 buts. Nous dédions cette victoire à toute la région de Mopti, à la population du Mali », a-t-il déclaré. Car ce n’est pas seulement Douentza qui a remporté le prix, c’est toute la région et toute la jeunesse.

« Notre objectif, c’est de voir toutes les filles et tous les fils du Mali ensemble, pour que la paix revienne dans notre pays », a-t-il souhaité.

Amadoun Dicko, président de la commission d’organisation de la Super coupe aéré, a rappelé que chaque année, ils organisent une compétition entre les 15 communes du cercle de Douentza. Selon lui, cette année, à cause de la COVID-19, la tradition n’a pas été respectée. Mais malgré tout, ils ont décidé de réunir 4 cercles de ladite région à savoir : Douentza, Bandiagara, Bankass et Koro, dans le cadre de la paix et la cohésion sociale. Pour lui, l’organisation de ce tournoi est un facteur de rassemblement et pour garder d’avantage le lien qui existe entre eux depuis fort longtemps.

Le président de la commission d’organisation de la super coupe aéré a demandé l’implication de tout un chacun pour la réussite de cette compétition, ainsi que l’accompagnement financière.

Bintou COULIBALY

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav