| |

Stockage de données : Le retour en force de la cassette

dimanche 11 mai 2014

La légendaire cassette magnétique ressuscite de ses cendres : Sony a développé, avec l’aide d’IBM, une nouvelle technologie permettant à cette version revue et corrigée des cassettes de stocker 185 To de données, soit la capacité d’enregistrement de 3 700 Blu-ray — de 50 Go —, battant ainsi un record mondial de stockage.

Pour mieux illustrer les performances de cette avancée technologique, une seule cassette peut stocker 65 millions de chansons et héberger l’équivalent de 18 fois la totalité du contenu de la Bibliothèque du Congrès, la plus importante au monde !
Même si Sony essaie de séduire les entreprises, les professionnels du stockage et les particuliers, qui ont de grands besoins d’archivage, en mettant de l’avant les capacités énormes de cette cassette, c’est plutôt la fiabilité de la bande magnétique, de plus en plus utilisée dans la sauvegarde de données et de documents, qui la démarque. Selon l’organisme Tap Council, les ventes de bandes magnétiques (disque, cassette ou cartouche) ont vu une progression de 13 % et 26 % respectivement en 2012 et 2013.

Pérennes ( la durée de vie peut atteindre 60 ans comparativement à un DVD qui, en moyenne, dure 4 ans en bon état !), solides, économiques ( coût et énergie), les bandes magnétiques conviennent à certaines industries et professions notamment dans l’audiovisuel et la pharmaceutique.

À l’ère du « Cloud » et de l’archivage impartie, plusieurs utilisateurs et entreprises, soucieux des questions de sécurité, préfèrent les cassettes pour avoir un meilleur contrôle sur leurs données notamment les plus sensibles et confidentielles.
Cette prouesse technologique de Sony est rendue possible grâce à la création de couches de fines particules d’une taille moyenne de 7,7 nanomètres.
« »
Avec une densité de 148 Gigabits par pouces carrés, cette cassette bat un record de densité sur une bande magnétique, 74 fois supérieur à ce qui est disponible actuellement sur le marché.

Notons que l’accès aux données sur ces cassettes est relativement plus lent — comparativement à celui des supports numériques — à cause des sauvegardes séquentielles.

Sony compte commercialiser ces cassettes magnétiques incessamment. Elle n’a toutefois pas donné la date précise du lancement.

Par Zoubeir Jazi | francais@rcinet.ca

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav