| |

MUSEE NATIONAL : Amadou Diabaté met à disposition deux statuts

lundi 22 février 2021

Deux statuts géants gwandusu du Baniko : Ce sont les œuvres d’art que le président des antiquaires, peintres et sculpteurs du Mali, Amadou Diabaté, a mis à la disposition du musée national.

C’est peut-être une première dans la famille de l’Association des antiquaires, peintres et sculpteurs du Mali. Amadou Diabaté qui n’est plus à présenter dans ce milieu, a posé un acte qui fera date dans les annales du musée national du Mali. L’homme de culture, spécialiste dans les arts antiques et la sculpture des différentes zones en Afrique, a fait cadeau au Musée national du Mali en lui remettant deux de ses nombreux statuts.

Les œuvres d’art remis sont deux Gwandusu du Baniko qu’il a reçu en 1983 en contre partie des bienfaits qu’il a réalisé dans cette contrée. A travers ce geste le directeur de la première Galerie d’art au Mali « Africain Art Center », veut inciter les autres collecteurs et détenteurs d’objets d’art à se séparer de certains de leurs précieux objets et les mettre à la disposition du Musée national du Mali.

Le ministre de la Culture, de l’Artisanat et du Tourisme, Kadiatou Konaré, a apprécié le geste de celui qui s’est donné corps et âme au métier d’antiquaire. Pour elle, le geste de M. Diabaté intervient à un moment donné où la restitution des biens d’œuvres à l’Afrique fait débat.

Et de poursuivre qu’Amadou Diabaté a démontré que cette « restitution » doit commencer chez nous. Et d’ajouter qu’à partir de cet instant « Nous formerons une famille ».

En réponse aux propos du ministre, Amadou Diabaté, après avoir rendu un hommage mérité à Kadiatou Konaré « pour tout ce qu’elle fait pour ressusciter la culture au Mali », a promis de donner d’autres œuvres d’art au musée.

Le directeur du Musée n’a pas tari d’éloge au donateur, qui à ses dires, est un artiste, qui a toujours son amour pour son pays, le Mali. A-t-il promis de prendre soin des œuvres d’art reçu. M. Diabaté est connu au niveau africain et mondial. Son expertise et sa détermination ont fait que l’Etat Equato-guinéen lui a fait appel pour constituer son musée, qui sera l’un des plus grands en Afrique.

A.S.
ARC EN CIEL

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav