| |

CHAN CAMEROUN 2021 : Djigui Diarra envoie le Mali en finale

dimanche 7 février 2021

Costaud durant l’ensemble de la rencontre, le brave portier malien Djigui Diarra a permis aux aigles locaux de se qualifier pour la finale du Championnat d’Afrique des Nations réservés aux locaux (CHAN).

Lors des tirs aux buts, Djigui Diarra, excellent gardien des buts maliens, a bloqué le penalty de Morlaye Sylla. Du coup, après un match nul (0-0) au cours du temps réglementaire, le Mali est parvenu à battre la Guinée aux tirs aux buts par un score de 5-4, grâce à la prouesse de Djigui Diarra, le mercredi 3 février 2021 au stade de Japoma à Douala.

Comme le scénario des quarts de finale face au Congo Brazza, les Aigles locaux du Mali, ont dû s’en remettre à la séance des tirs au but pour battre les Sily locaux de la Guinée Conakry en demi-finale, par le score de 5-4, le mercredi février 2021 au stade de Japoma à Douala. Sans être particulièrement moins brillants sur les derniers gestes, les Aigles locaux ont assuré qu’en même l’essentiel en arrachant leur ticket pour la finale du sixième Championnat d’Afrique des Nations (CHAN) en cours au Cameroun. Les Sily locaux, dominateurs durant la première mi-temps de la rencontre, ne peuvent que se mordre les doigts.

Le Mali est à sa deuxième finale après celle de l’édition 2016. Le Mali a semblé être surpris par l’enjeu de la rencontre. Passes ratées. Passes non précises. Sorties de balles trop lentes. Des erreurs de placement. Ce sont-là autant de déchets qui ont émaillés le jeu des maliens. Les Aigles locaux n’arrivaient pas à développer leur jeu collectif face aux joueurs qui avaient dominé le groupe A du tournoi. Et, cette fébrilité a permis aux guinéens de garder le contrôle du ballon. En réalité, le Syli National local a dominé, sans parvenir à trouver le chemin des filets.

Après un premier pistolet bloqué net par l’imperturbable Djigui Diarra à la 13e minute de jeu, Gnagna Barry marque. Mais son but est refusé pour un hors-jeu à la 25e minute. Meilleur buteur du tournoi avec 3 buts, l’attaquant guinéen d’Horoya AC tente le coup une nouvelle fois en fin de première période. Mais une fois encore, le gardien malien intercepte la balle à la 43e minute de jeu.

Après la mi-temps, les Syli locaux ont tenté de trouver de la profondeur, avec un jeu plus direct pour mettre Gnagna Barry sur la contre-attaque. Mais à l’image de la première mi-temps, les pressions des joueurs de Lappé Bangoura ne portent aucun fruit. La réponse malienne est donnée par Bassekou Diabaté lors des prolongations. Mais les frappes léchées du dossard 19 des Aigles sont sans danger pour le gardien Guinéen, Moussa Camara à la 107e et 113e minute de jeu.

Il a fallu attendre la séance de tirs aux buts, pour se rendre compte que les tireurs du Mali ont décidé de faire « un sans-faute ». Et, à Djigui Diarra de se montrer décisif en bloquant le tir de Morlaye Sylla. Le Mali s’impose finalement 5 tirs à 4. Un peu plus tard, en deuxième demi-finale, le Maroc a eu raison du Cameroun, pays hôte par le score de buts 4 à 0. Les marocains se sont ainsi offerts le ticket prestigieux de la finale.

Le dimanche 7 février 2021, le Mali affrontera le Maroc en finale au stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé. Après la rencontre, le milieu du terrain malien, Sadio Kanouté a encore été désigné ‘’ man of match’’, homme du match comme contre le Congo Brazza en quart de finale.

Lamine Kané

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav