| |

APCAM : La page Bakary Togola tounée

mardi 23 mars 2021

Le jeudi 18 mars 2021 sera gravé dans les annales de l’Assemblée permanente des chambres d’agriculture du Mali (Apcam). En effet, les organisations paysannes ont procédé au renouvellement de leur faitière pour tourner définitivement la page Bakary Togola, le célèbre prisonnier qui dirigé l’Apcam pendant deux décennies.

La période d’incertitude qui planait sur l’Apcam depuis l’incarcération de Bakary Togola est désormais un mauvais souvenir. La structure dispose depuis ce jeudi 18 mars un bureau sous la conduite de Sanoussy Bouya Sylla pour un mandat de 5 ans. Et cela, à la suite d’un processus qui a duré 4 mois pour aboutir à la tenue d’une Assemblée générale.

Au terme du scrutin, selon la commission de renouvellement présidée par Lassine Dembélé, secrétaire général du ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche, Sanoussi Bouya Sylla a obtenu 23 voix contre 15 pour son challenger El Hadj Kolla Diallo, président de la chambre régionale de Ségou.

Le collège électoral pour la conquête de la présidence de l’Apcam était composé 38 délégués dont 3 représentants par région, et 5 des organisations professionnelles du monde rural. Ils étaient quatre candidats à battre campagne. Il s’agit de Kola Diallo de Ségou, Bakary Doumbia de Koulikoro, Amadou Angoïba de Mopti et Sanoussy Bouya Sylla de Bamako.

Au terme de cette journée électorale du monde paysan, le vainqueur du jour, dans sa première déclaration, a placé son mandat sous le signe du rassemblement et de la réconciliation des acteurs du monde rural de la base au sommet dans la vérité. « Je m’engage à travailler pour rassembler le monde rural du Mali. Aujourd’hui, on parle de réconciliation, je sais que les hommes politiques ne vont jamais s’entendre. Il nous appartient, acteurs du monde rural à se mettre ensemble pour construire le Mali. Je souhaite que la prochaine journée paysanne soit organisée à Ménaka. Il est temps qu’on change de comportement, et si nous nous rassemblons, nous pouvons relever tous les défis. « Ma mission sera celle de rassembler les hommes et les femmes qui font bouger le monde rural », a-t-il indiqué. Déjà ce mandat est placé sous le signe du rassemblement démarré dans un esprit d’unité avec les trois autres candidats qui occupent des postes de vice-présidents.

Selon Sanoussi Bouya Sylla, cette volonté de rassembler les acteurs du monde paysan passe forcément par l’implication des cultivateurs depuis les champs jusqu’à l’Apcam en passant par le niveau local. « Cette élection est l’aboutissement de 4 mois de processus qui a commencé par le niveau villages jusqu’au niveau national. Nous rendons grâce à Allah qui a permis que ce jour soit. Nous saluons et remercions les éleveurs, agriculteurs et propriétaires de vergers et de fermes, tous les producteurs de l’Apcam. « Je salue particulièrement les représentants des régions du nord dont 5 parmi elles ont fait une coalition et décidé de venir me porter à la tête de cette structure », a-t-il dit.

Pour donner un contenu à sa vision, le nouveau président de l’Apcam mettra tout en œuvre pour que le gouvernement respecte son engagement d’allouer les 2% à l’agriculture des 15% donnés à l’Apcam.

Nouhoum DICKO
L’Alerte

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav