• Votre Journal en ligne Contact
  • Les Plus lus

    Mali/UE : Abdoulaye Idrissa Maïga rencontre la Haute Représentante/Vice-présidenteFederica Mogherini

    La Haute Représentante/ Vice-présidente Federica Mogherini a reçu le Premier Ministre du Mali de S.E. Abdoulaye Idrissa Maïga à Bruxelles le 12 Octobre pour aborder des sujets d’intérêt commun : la mise en œuvre de l’Accord de Paix et Réconciliation, la situation

    PNUD au Mali : Aboubacar Koulibaly est le nouveau Directeur pays

    Bamako le 5 octobre 2017 : Aboubacar Koulibaly, de nationalité guinéenne est le nouveau Directeur Pays du PNUD au Mali. M. Koulibaly a plus de 15 ans d’expérience approfondie dans le domaine du développement, notamment la conception et la mise en œuvre des

    Refus de visas aux tchadiens par Donald Trump : Le G5 Sahel exprime sa surprise

    Lisez la Déclaration de la Présidence en exercice du G5 Sahel, suite à la décision du Gouvernement fédéral américain d’inscrire la République du Tchad sur la liste des pays visés par le décret migratoire. La Présidence en exercice du G5 Sahel a appris, avec

    Version imprimable de cet article Version imprimable | |

    Lutte contre l’esclavage par ascendance au Mali : ABA ROLI engagé avec la coalition nationale de lutte

    vendredi 10 février 2017 , par Assane Koné

    COMMUNIQUE DE PRESSE N°001. ABA ROLI soutient les initiatives de la Coalition Malienne de lutte contre l’Esclavage par Ascendance

    BAMAKO, le 09 février- (ABA ROLI) – l’Association du Barreau Américain, Initiative Etat de Droit – ABA ROLI – a soutenu la Coalition Malienne de Lutte Contre l’Esclavage à la tenue de son atelier de planification des activités pour l’année 2017.

    ‘’La société malienne dans son ensemble est profondément conservatrice et continue encore de nos jours à trainer des tares comme l’esclavage’’ s’est indignée la présidente de la Coalition Malienne de lutte contre l’Esclavage lors de l’ouverture de cet atelier qui a regroupé une trentaine de participants.

    Depuis sa création en juillet 2012, à en croire sa présidente, la Coalition dont est membre ABA ROLI, a entrepris une série d’actions dont la plus emblématique, a été l’adoption d’un avant – projet de texte de loi criminalisant l’esclavage et les pratiques assimilées en 2014.

    ‘’Après une année et demi dans les locaux du Ministère de la justice, ce projet de texte de loi s’est retrouvé au mois de juin 2016 sur la table du Conseil des Ministres, qui ne l’a malheureusement pas adopté’’ s’est indignée Keita Fatoumata CISSOKO.

    Avant de poursuivre : ‘’… le travail qui nous attend demande plus de persévérance, plus de professionnalisme et plus de plaidoyer –lobbying’’.

    ‘’Il nous faut une loi criminalisant l’esclavage et les pratiques assimilées. Oui une loi ! Encore une loi’’ a-t-elle lancé en guise de conclusion.

    Dans son allocution, le directeur Pays d’ABA ROLI, M. Lury NKOUESSOM, a souligné que cet atelier s’inscrit en parfaite harmonie avec l’objectif 3 du Projet de Lutte contre l’Esclavage par ascendance et le travail forcé des enfants, initié par ABA ROLI.

    ‘’Notre but c’est d’accompagner la Coalition et les autres partenaires qui luttent contre l’esclavage par ascendance afin d’atteindre les objectifs visés’’ a – t –il souligné.

    En effet, l’objectif 3 du Projet de lutte contre l’esclavage, vise à promouvoir un plaidoyer mené par les organisations de la société civile pour une réforme législative abordant les questions de l’esclavage par ascendance et le travail forcé des enfants à travers des foras nationaux et régionaux. Il sera mis en œuvre par quatre organisations nationales à savoir Temedt, Association des Juristes Maliennes, ODEF et Deme SO pour une durée de 18 mois.

    La fin des travaux a été sanctionnée par un plan d’actions de sept axes et des recommandations.

    Cas de l’esclavage au Mali

    Il ressort de la conclusion des études menées par des chercheurs que 7 % de la population au Mali est victime de l’esclavage.
    Les assises nationales de 2014 contre l’esclavage au Mali ont montré que, plus 800.000 personnes en sont victimes.
    Selon Naffet Keïta, anthropologue à l’université de Bamako « il y a au moins 300 000 esclaves à part entière au Mali ». Mais, en incluant les descendants et les affranchis, le plus souvent méprisés », la question concernerait « plus de 850 000 personnes, soit près de 7 % de la population ». L’universitaire a réussi à esquisser une géographie régionale de l’ampleur du problème : de 30 à 35 % de la population autour de Tombouctou, 30 % à Mopti, 20 % à Gao, de 12 % à 15 % à Kayes.

    A propos de Temedt et de la Coalition

    Créée suite au Forum de Ménaka du 12 Août 2006, TEMEDT, Association pour la consolidation de la paix, le Développement, la Promotion et la Protection des Droits humains compte actuellement plus de 40 000 membres. L’association dispose d’une couverture nationale (une coordination par capitale régionale du Mali) ce qui lui permet facilement d’élargir le débat relatif aux transformations sociales indispensables pour un progrès social durable dans tout le Pays. D’une manière générale l’Organisation à travers sa mission contribue à l’ancrage de la démocratie et de la bonne gouvernance au Mali en vue de l’émancipation des communautés notamment les plus marginalisées.
    En 2013, Temedt et des organisations de défense des droits de l’homme nationales et internationales ont mis en place un réseau dénommé Coalition de lutte contre l’esclavage par ascendance. Cette Coalition a pour principal objectif l’organisation de plaidoyer pour l’éradication de l’esclavage au Mali.
    A propos d’ ABA ROLI

    L’Initiative Etat de Droit de l’Association du Barreau Américain plus connu sous son acronyme ABA ROLI se considère en position d’appui dans le domaine de l’Etat de Droit et le processus de réconciliation nationale au Mali.
    ABA ROLI œuvre pour l’affermissement de l’Etat de Droit et la défense des droit humains dans plusieurs pays au monde, et en Afrique en particulier, notamment en RDC, en Centrafrique, au Burundi, au Rwanda, au Congo Brazzaville, au Nigeria, en Guinée Conakry, en Mauritanie, et au Soudan par le truchement d’une assistance technique ainsi que le renforcement des capacités des acteurs divers évoluant dans des domaines pluridisciplinaires et utilisant des approches se fondant sur les attentes Communautaires.
    Présente au Mali depuis Septembre 2010, l’organisation œuvre dans les domaines d’intervention suivants :
    • La lutte contre l’esclavage héréditaire
    • La Justice Transitionnelle
    • Le Renforcement de l’Etat de Droit dans les Instances Judiciaires de Proximité.

    FIN/AMC/AR_fev 17

    Pour toutes informations, Contactez
    Almahady M. CISSE, Conseiller Chargé des Partenaires locaux
    ABA ROLI, ACI 2000, derrière la bougie
    Tel ; +223 76107522
    E-mail : almahady.cisse@abaroli.org

    Assane Koné

    Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

    Un message, un commentaire ?

    Qui êtes-vous ?

    Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

    Ajoutez votre commentaire ici
    • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

    • Mots-clés : menunav

    Annonce