| |

Ségou’Art/Festival sur le Niger 2021 : Pas de concerts géants cette année à cause de la COVID-19

vendredi 15 janvier 2021

Dans son 2ème Communiqué de presse de l’Edition 2021 de Ségou’Art/Festival sur le Niger qui aura lieu du 4 au 7 février 2021 à Ségou, la Fondation du Festival sur le Niger informe qu’ « en raison de l’évolution de la pandémie de la COVID-19 au Mali et de la situation sécuritaire fragile, qu’il a été décidé d’organiser une édition spéciale, dans un format créatif et sans les activités à caractères festif et populaire, sous le signe de la résilience et de la cohésion sociale ».

Cette année, l’édition 2021 de Ségou ‘Art/Festival sur le Niger, dont le thème est « Culture et COVID-19 : Quel espace pour le digital en Afrique ? », se déroulera autour de 3 composantes : Ségou’Art, salon d’art contemporain du Mali, Kôrè Fab Lab et Séminaire/Conférence/Débats.

Selon le Communiqué, le Salon d’art contemporain (Ségou’Art) consiste à réunir les galeristes, les collectionneurs et amateurs d’art, les critiques d’art autour des œuvres des jeunes talents émergents de l’Afrique et d’ailleurs en vue de les faire connaître, de promouvoir leurs œuvres dans le cadre d’un marché local de l’art contemporain. Mais, en plus, cet espace permet d’engager une réflexion sur le développement des arts visuels en Afrique et de créer les conditions optimales de leur émergence. « Ce salon vise à stimuler la consommation locale de l’art contemporain et à pallier à l’absence du système marchand traditionnel à cause de la crise qui sévit dans le Sahel depuis plusieurs années, a ajouté le Communiqué.

Pour cette édition, cette composante s’articulera autour de 7 activités : L’exposition internationale d’art contemporain avec les artistes du Mali et de l’Afrique de l’Ouest ; l’exposition Bi Mali, le Mali contemporain avec les talents émergents de l’art au Mali ; l’exposition des artistes séniors amis de Ségou’Art (Abdoulaye Konaté, Cheick Diallo, Janet Goldner, etc.) ; les expositions individuelles d’hommage à Ismaël Dibagaté et Amahiguiré Dolo ; l’invitation des Galeries d’art du Mali et d’ailleurs (Bamako Art Gallery, Galerie Medina, Soleil d’Afrique, etc.) ; et la sélection des 3 meilleurs artistes de la sous-région ouest africaine.

L’exposition internationale dans le cadre de Ségou’Art 2021, va recevoir dix jeunes talents de l’Afrique de l’ouest. Ce sont : Ibrahim Bemba Kébé, Mariam Ibrahim Maïga, Daouda Traoré, Dramane Toloba, Mariam Niaré et Mohamed Diabagaté (Mali), Kanfitine Yaffah du Togo, Louis Oke-Agbo du Bénin, Kouassi A.W. Kouamé et Dakou Armel V. Bolou de la Côte d’Ivoire.

Cette année, la Caravane Culturelle pour la paix, une grande composante des différentes éditions passées de Ségou’Art/Festival sur le Niger, qui devait tenir sa 8ème édition du 25 janvier au 7 février 2021, a été reportée en Avril 2021.

Mais, le 2ème atelier du Circuit ECOFEST AFRICA-EFA se tiendra, en marge de Ségou’Art/Festival sur le Niger 2021. Et, précisément le vendredi 5 février 2021, en présentiel et en virtuel. L’objectif de ce Circuit est d’arriver à réduire considérablement l’impact négatif des festivals sur l’environnement à travers une meilleure gestion des déchets générés lors des évènements, une meilleure utilisation des ressources en eau et en énergie et un partage de bonnes pratiques, tout en valorisant les expressions artistiques et culturelles contribuant fortement au processus de durabilité.

Il faut noter que Ségou’Art/Festival sur le Niger 2021, accueillera des conférences et séminaires. Le Séminaire panafricain traitera du thème : « Arts, culture et patrimoine : leviers pour bâtir l’Afrique que nous voulons ». Il y aura une conférence sur le thème « Culture et COVID-19 : Quel espace pour le digital en Afrique ? ». Et, un débat ResiliArt (En ligne) viendra boucler la boucle sur le thème « Diversité culturelle et résilience ».

Cette année, Ségou’Art/Festival sur le Niger a décidé de rendre un vibrant hommage à Kardjigué Laïco Traoré, pour la qualité de sa collaboration pendant plusieurs années dans le cadre de l’organisation du Festival sur le Niger et pour sa contribution au développement de l’Art et la culture au Mali.

Donc, retenez qu’il n’aura pas de concerts géants au bord du fleuve Niger et la Foire internationale de Ségou cette année.

Assane Koné

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav