| |

SEGOU’Art 2021 : Quand la manifestation attire des artistes plasticiens de l’Afrique de l’ouest

mercredi 10 février 2021

Conscients que Ségou devient une plaque tournante de la promotion des arts plastiques au Mali et en Afrique de l’ouest, des artistes africains ont pris l’initiative de venir participer. Deux cas ont retenu notre attention : l’initiative de l’Association Collectif Wekré du Burkina Faso et celle de l’artiste Côme Arleziano venu de la Côte d’Ivoire.

Trente œuvres de 10 artistes burkinabés ont illuminé le Hall Soly Cissé à la Fondation du Festival sur le Niger, grâce à une initiative de l’Association Collectif Wekré du Burkina Faso, soutenue par l’artiste burkinabé Ky Siriki.

« C’est quand c’est difficile, il faut être présent. Nous avons tenu à être à Ségou pour témoigner de notre solidarité avec les artistes maliens, en cette période très difficile pour nos pays à cause de la COVID-19 et de l’insécurité qui ont pratiquement chassé nos acheteurs ». C’est en ces termes que Aboubacar Sanga, secrétaire exécutif de l’Association Collectif Wekré, nous a accueilli à l’entrée du Hall Soly Cissé.

Il a ajouté qu’ils savaient que l’édition 2021 de Ségou’Art/Festival sur le Niger allait être une édition spéciale dans format réduit, à cause de la COVID-19 et de l’insécurité. Mais, qu’ils ont quand même décidé de profiter de cet évènement important en Afrique et connu dans le monde entier pour faire la promotion des artistes burkinabés. « Etant attendu que notre Collectif s’est assigné la mission de faire la promotion des artistes plasticiens burkinabé aux Burkina Faso et partout dans le monde, nous avons sollicité la Direction de Ségou’Art/ Festival sur le Niger sur notre intention de participation, qui a été accueillie avec beaucoup d’enthousiasme », a-t-il ajouté.

A l’heure du bilan, il a dit que leur objectif a été atteint. « Je vous assure que malgré le fait que l’édition soit spéciale, toutes nos attentes ont été comblées. Nous avons eu des contacts intéressants. Nos artistes ont pu participer à trois masters class avec l’expert Simon Njami qui n’est plus à présenter et avec des artistes séniors comme Abdoulaye Konaté du Mali et Ky Sidiki du Burkina Fasso. En plus nous avons enregistré des ventes et reçu la visite des officiels maliens, en la personne de Madame le ministre de la culture », a-t-il ajouté.

Pour sa belle exposition, l’Association Collectif Wekeré est venue avec les œuvres de dix artistes burkinabés (peinture, sculpture et photographie), en raison de trois œuvres part artiste. Ce sont : Ibrahim Traoré, Agnès Tebda, Xavier Sayaogo, Moussa Sawadogo, André Koné, Abou Sidibé, Libye Lougué, Siaka Zerbo et Wilfried Sanou.

En plus des burkinabés, au cours de nos visites des expositions « Off », organisées dans le cadre de Ségou’Art 2021, nous avons eu le bonheur de découvrir l’excellent travail d’un jeune artiste venu de la Côte d’Ivoire. La dizaine d’œuvre de l’artiste Côme Arleziano, constitue l’une des plus grandes attractions de l’exposition « Off » de l’Association JAA.

« Je n’ai pas été retenu dans la sélection officielle, mais j’ai tenu à venir à Ségou ‘Art pour faire découvrir mon travail artistique et je suis heureux d’être exposé dans la Galerie de l’Association JAA à ‘’Ségou-Bagadadji’’ », a-t-il déclaré.

Au regard de ces participations venues de l’extérieur du Mali, il n’y a aucun, Ségou ‘Art est en passe d’atteindre son objectif : faire de la ville de Ségou une plaque tournante des arts plastiques en Afrique et dans le monde.

Assane Koné

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav