| |

Promotion de la culture malienne : Vers la labellisation des activités et établissements culturels

mardi 29 décembre 2020

Qu’est-ce qu’un complexe culturel ? Qu’est ce qui le différencie d’un centre culturel ou d’un espace culturel ? Quels sont les critères à remplir pour organiser un festival à dimension international ou national ? Quelles sont les conditions à réunir pour une prestation de service dans le domaine de la culture ? Ce sont-là autant de questions auxquelles, le Ministère de la culture, de l’artisanat et du tourisme veut trouver des réponses. Et, la stratégie vise à doter le secteur de la culture de documents référentiels sur la classification des domaines de la culture et la certification/labellisation des activités et établissements culturels au Mali.

Le 29 décembre 2020, Mme Kadiatou Konaré, Ministre de la culture, de l’artisanat et du tourisme, a présidé au Palais de la Culture l’atelier de validation des Documents Référentiels sur la Classification des domaines de la Culture et la Certification/Labellisation des activités et établissements culturels au Mali. Pour la circonstance, elle avait ses côtés Magali Moussa, Directrice du Projet GIZ « Donko Ni Maaya », qui appui financièrement cette initiative du Ministère de la culture, de l’artisanat et du tourisme.

« Nous nous réjouissons d’avoir accompagné ce processus », a déclaré Magali Moussa. Avant de dire que les documents référentiels sur la classification des domaines de la culture et la certification/labellisation des activités et établissements culturels au Mali, vont aider à la professionnalisation du secteur culturel malien. Selon elle, la professionnalisation est importante parce qu’elle va aider à faire un focus sur la contribution de la culture au développement du Mali. « Nous sommes tous unanimes à admettre que le Mali regorge d’un potentiel exceptionnel en matière culturelle. En plus de l’innovation et de la créativité des acteurs, la professionnalisation pourra les aider à déployer tout leur potentiel, afin que la culture joue de façon conséquente sa part dans le développement du pays », a-t-elle déclaré. Se basant sur les résultats d’une étude conduite par sa structure, elle dira que les activités culturelles ont un rôle important à jouer dans la cohésion sociale et dans la mobilisation des citoyens pour le développement de leurs communautés.

Avant de donner le top départ pour les 2 jours d’atelier, Mme Kadiatou Konaré, ministre de la culture, de l’artisanat et du tourisme, a indiqué que l’atelier de validation des Documents Référentiels sur la Classification des domaines de la Culture et la Certification/Labellisation des activités et établissements culturels au Mali enclenche la dynamique des réformes nécessaires à la relance de la création, condition sine qua non pour le développement économique du secteur de la culture. « Contrairement à beaucoup d’autres secteurs, celui de la culture fait face à une double exigence », a-t-elle déclaré. Avant de soutenir que si dans le domaine des entreprises, il est attendu uniquement des résultats économiques probants, dans celui de la culture, les facteurs en lien avec la morale, les valeurs et l’histoire nationale sont scrutés autant que la performance économique.

« A l’artiste, il est demandé d’être le témoin de son époque, d’exploiter, protéger et promouvoir son patrimoine », a-t-elle estimé. Et, pour atteindre cet objectif, elle a proposé de procéder à une structuration du secteur de la culture au regard du faible niveau d’organisation administrative de ce dernier. « Malgré l’existence de textes législatifs et réglementaires régissant l’activité culturelle au Mali, plusieurs zones d’ombres persistent quant aux métiers du secteur », a-t-elle rappelé. Pour cela, elle dira que le référentiel sur la Classification des domaines de la Culture et la Certification/Labellisation des activités et établissements culturels au Mali permettra, plus précisément, de connaître l’ensemble des domaines, sous-domaines, catégories et métiers de la culture. « Aussi, la labellisation permettra aux événements et aux établissements culturels de bénéficier d’un cadre réglementaire pour évoluer vers une meilleure professionnalisation », a-t-elle déclaré.

Pour Mme le Ministre, ce travail entrepris avec l’accompagnement sans faille de Donko Ni Maaya, veut répondre à plusieurs dysfonctionnements préjudiciables parfois à l’administration de la culture et très souvent aux acteurs eux-mêmes. « La classification distinguera, dès validation de ce référentiel, les métiers de chaque secteur culturel et chacun saura clairement désormais faire la différence entre un manager et un producteur, entre le producteur et le tourneur etc. dans la chaîne de valeurs de la création musicale. Mme le Ministre a espéré que de cette classification, découlera, une spécialisation de chaque branche avec des acteurs aguerris, de vrais professionnels qui auront une maitrise totale et parfaite de leur compétence dans l’ensemble des domaines de l’industrie culturelle.

Mieux, elle a indiqué que le Référentiel sur la Classification des domaines de la Culture et la Certification/Labellisation des activités et établissements culturels au Mali sera, dorénavant, le guide pour le ministère de la Culture dans son partenariat avec les acteurs de l’industrie culturelle. « Il sera un outil de décision stratégique pour le département mais aussi pour tous les partenaires de la culture », a-t-elle ajouté. Avant de préciser que ce référentiel n’interdira à personne d’exercer dans le domaine élargi de la culture mais il exhorte à une conformité qui établira la confiance entre les acteurs culturels et les consommateurs. « La certification, qui sera l’apothéose de la démarche, sera un élément marketing indispensable dans le positionnement de votre organisation ou événement culturel vis-à-vis des partenaires », a-t-elle précisé.

Assane Koné

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav