| |

Notre Nation checking : Non la BNDA de Sébénicoro n’a pas été braquée

jeudi 18 février 2021

Une forte rumeur sur les réseaux sociaux a voulu faire croire que l’Agence BNDA de Sébénicoro a fait l’objet d’une attaque. La Direction général de la BNDA est formelle. « Elle n’a fait l’objet d’aucune attaque », indique un communiqué de la Direction. Mais, mieux la direction nationale de la police nous donne les circonstances d’une attaque qui a eu le 17 février 2021 dans les alentours de l’Agence.

Dans un avis à la clientèle, signé le 18 février 2021, la Direction générale de la BNDA a décidé de rassurer son aimable clientèle, quelle remercie de passage pour sa fidélité. « De fausses informations circulent sur les réseaux sociaux faisant cas d’une hypothétique attaque de l’agence BNDA de Sebenicoro hier soir », indique de façon catégorique le Communiqué de la BNDA. Avant d’ajouter qu’ « Il n’en est rien. Elle n’a fait l’objet d’aucune attaque. Le travail s’y déroule normalement et sereinement ».

En effet, selon le communiqué de la BNDA, « il fallait plutôt retenir des échanges de tirs entre un policier et des malfrats aux alentours de la banque le mercredi 17 février 2021 aux environs de 21h00 », en faisant référence à un communiqué de la Direction générale de la police.

Dans un communiqué de presse signé le 18 février 2021, par le Directeur général de la police, le Contrôleur général de police, Soulaïmane Traoré, l’on retient que « le 17 février 2021 vers 20 heures, s’est produit devant une agence de la BNDA à Sébénicoro, un échange de tirs entre les forces de sécurité et des malfaiteurs armés de pistolet automatique lors d’une tentative de braquage ».

Selon ce communiqué « les agents de sécurité ont réussi à mettre en échec la tentative de braquage ». Et, de préciser que « toutefois, un des malfaiteurs a trouvé la mort sur place et le second a succombé un peu plus tard à l’hôpital suite à se blessures ». En plus saluer le courage des agents de sécurité, le Directeur général a déploré le fait que l’un d’entre eux ait été blessé au cours de l’intervention.

Le Communiqué de la Direction générale parle de braquage devant la BNDA, sans grande précision. Et, du coup laisse penser que c’était la banque qui était visée. Mais, il faut lire un premier communiqué du Commissaire Divisionnaire de Police Santigui Kamissoko, Commissaire en charge du 9ème Arrondissement de Bamako, pour mieux comprendre ce qui s’est en réalité passé.

Selon ce communiqué, « dans la nuit du 17 février 2021 aux environs de 20 heures à Sébénicoro en face du lycée Mamadou M’Bodge, une dame a été braquée par deux individus et dépossédée de sa moto Djakarta. Après leur forfait, les deux suspects ont tirés sur des usagers avant de prendre la route vers le centre ville ».

Le communiqué précise qu’ « ils ont été poursuivis par le Sergent Issa T Traoré du Groupement d’Intervention de la Police Nationale (GIGN) ». Et, plus grave, le Communiqué indique qu’ « ils ont tiré sur ce dernier au niveau de l’agence BNDA de Sébénicoro. Ce dernier a riposté, blessant grièvement les deux suspects qui ont succombé des suites de leurs blessures ». Mais, avant, précise le communiqué « une des balles des assaillants a atteint le Sergent à la cuisse ».

Donc, comme le dit la Direction générale de la BNDA, l’Agence BNDA de Sébénikoro n’était nullement au centre de ce braquage.

Assane Koné

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav