| |

Culture, Artisanat et Tourisme : Le Premier Ministre reçoit les recommandations de 15 séminaires organisés en un mois

jeudi 31 décembre 2020

Du 27 novembre au 31 décembre 2020, le Ministère de la culture, de l’artisanat et de la culture, a organisé une série de 15 séminaires thématiques intitulés « Emergence pour une vision concertée des secteurs de la culture, de l’artisanat et du tourisme ». Pendant un mois, ce son plus de 500 acteurs qui se sont mobilisés pour tracer les pistes de développement du secteur de la culture, de l’artisanat et du tourisme au Mali. Et, c’est très heureux de cette initiative, que le 31 décembre 2020, Moctar Ouane, Premier ministre du Gouvernement de la Transition au Mali, a tenu à présider la cérémonie de clôture de cette série de séminaires thématiques.

Un mois (décembre 2020). Quinze séminaires thématiques et plus de 500 acteurs mobilisés. Une série de recommandations fortes. Tel est le bilan de l’initiative salutaire de Mme Kadiatou Konaré, ministre de la culture, de l’artisanat et du tourisme, qui vise à placer le secteur de la culture, de l’artisanat et du tourisme au centre du développement socio-économique du pays.

Avec une moisson bien fructueuse, Mme le Ministre était heureuse de recevoir le Premier ministre pour la clôture du séminaire : « Emergence pour une vision concertée des secteurs de la culture, de l’artisanat et du tourisme ». Et, ce fut une belle occasion pour lever le voile sur un pan des recommandations fortes qui ont été formulées par les acteurs.

« J’ai noté pour ma part de nombreuses recommandations ayant entre autres trait : à la protection, à la sauvegarde et à la conservation de notre patrimoine, donc de notre identité culturelle ; au rayonnement international du Mali à travers une diplomatie culturelle active portée par l’Etat et le secteur privé ; au renforcement du rôle que la culture pourrait jouer dans le cadre du développement économique, social de notre pays ; au développement d’un marché domestique pour les industries de la culture, du tourisme et de l’artisanat ; au renforcement de la compétitivité des entreprises culturelles, touristiques et artisanales ; et enfin aux mesures de soutien à ces dernières dans un contexte marqué par les effets dramatiques des crises sécuritaires et sanitaires », a indiqué Mme le Ministre.

Mais avant, elle a rappelé que l’initiative qui a été lancée le 27 nombre 2020, en plus d’avoir enregistré plus de 500 participants, a permis la tenue de 15 séminaires thématiques (la Musique, la danse, l’hôtellerie, la Restauration, les loisirs, le tourisme et le voyage, le patrimoine culturel, l’artisanat, le théâtre, la photographie, le cinéma, la mode et design, les arts plastiques, le livre et les langues nationales).
Selon elle, cette initiative avait pour objectif d’offrir un cadre de réflexion de haut niveau aux acteurs culturels, aux artisans et aux professionnels du tourisme sur la place et le rôle de leurs secteurs d’activité, de faire l’état des lieux, de diagnostiquer les problèmes et de faire des recommandations pour leur émergence.

Elle a précisé que l’orientation qu’elle et ses collaborateurs donnent à leur mission, « était de s’inscrire en droite ligne de la lettre de cadrage du Président de la transition, chef de l’Etat et du Premier Ministre et de créer toutes les conditions d’une réforme en profondeur de ces trois secteurs du département ». Avant d’ajouter que « la visée première était d’installer la symbiose parfaite entre la culture, l’artisanat et le tourisme afin qu’il ne s’agisse plus que d’une seule et même entité ». Enfin, elle dira qu’il s’agissait pour eux de faire de ce secteur un maillon essentiel dans la réalisation du programme d’actions du gouvernement de la transition qui entend promouvoir la bonne gouvernance et conduire les réformes nécessaires à l’avènement d’un Mali digne et prospère.

Elle a profité de cette occasion pour transmettre au Premier Ministre, les chaleureux remerciements de l’ensemble des artistes, des artisans, des hôteliers, des restaurateurs ; des promoteurs culturels qui ont accueilli avec un grand bonheur la mobilisation par le gouvernement d’un milliard de FCFA pour soutenir les entreprises des secteurs de la culture, de l’artisanat et du tourisme touchées par les mesures de riposte à la COVID19, sans oublier toutes les mesures fiscales d’accompagnement et le soutien du programme djigisemeyiri.

Elle a pris l’engagement que ces différentes recommandations formulées par les ateliers de Bamako et qui seront complétées dès les premiers jours de janvier 2021 par les résultats des concertations dans les régions, guideront les interventions du département.

Assane Koné

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav