Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Festival international du slam et humour du Mali : La 6ème édition se tiendra du 18 au 24 mars 2019

vendredi 8 mars 2019

Après cinq éditions, la 6ème édition du festival international du slam et humour du Mali (FISH) se tiendra du 18 au 24 mars 2019 à Bamako. Elle est placée sous la Présidence de Mme la Ministre de la culture et Moussa Mara, l’ancien Premier ministre, avec comme thème : « genre et inclusion sociale ». L’information a été donnée à la faveur d’une conférence de presse, animée par Abdoul Aziz KONE (Aziz Siten’k), Artiste Slameur et opérateur culturel, directeur artistique du FISH. C’était le mercredi 6 mars 2019 à l’institut français.

Cette 6ème édition qui est organisée par Agoratoire, un espace promotionnel des Arts et de la culture créée en 2008 par des étudiants du Conservatoire des Arts et Métiers Multimédias Balla Fasséké Kouyaté du Mali, a comme pays invités : Côte d’Ivoire, Burkina Faso, Pays-Bas, Benin, Togo, Guinée Conakry, Sénégal, Canada, Tchad, Maroc, Algérie, Cameroun, Gabon, Niger et Togo. Il faut ajouter que 3000 participants prendront part à ce festival.

Les activités programmées dans ce sens sont entre autres : Avant le festival, à partir du mois de janvier, les membres de l’association et les enseignants ont démarré les ateliers dans les écoles et centre d’accueil des enfants en déficience mentale et auditive en raison de 3 séances de 2 heures par semaine dans chaque centre et dans toutes les régions du Mali.

Pendant le festival, après la cérémonie d’ouverture, il y aura des ateliers d’initiation en slam et art plastique, une restitution des ateliers avec les enfants des centres partenaires à l’occasion de la journée internationale de la trisomie 21, un panel sur l’Inclusion sociale et le genre sera animé, la caravane des dix mots de la francophonie, la soirée femmes slament avec la participation des femmes handicapées de la FEMAFH, le défilé de mode inclusive, un concert d’humour sera donné au complexe culturel Blonba avec Yèlèbougou.

Après le festival, pour augmenter la visibilité, un publi-reportage sera diffusé à la TV et sur les réseaux sociaux. Aussi, la préparation d’un groupe de jeunes qui participera à la journée internationale de l’enfant Africain, le 16 juin 2019 et de continuer à collaborer avec les centres et les femmes de la FEMAFH. Le Film DVD de la caravane des dix mots de la francophonie sera envoyé à la caravane des dix mots. Ces activités du FISH se dérouleront à la cité des enfants, à l’Institut français du Mali et Blonba.

Pour Abdoul Aziz Koné, le FISH compte parmi les festivals les plus prestigieux en Afrique et contribue à la consolidation de l’éducation pour la paix, au dialogue interculturel, à l’inclusion sociale et à donner la parole aux sans-voix (Stigmatisés). Et cela, dans un environnement jeune via des activités artistiques et culturelles. « Nous sommes-là pour faire la promotion du slam, de l’humour et mettre la jeunesse au cœur du développement socio-éducatif, culturel et économique du Mali en particulier et de l’Afrique en général », a-t-il déclaré. Il a jouté que c’est un festival artistique et culturel très sensible aux questions d’égalité, de chance et de genre. Il est aussi éducatif, ludique, d’échange culturel entre les jeunes.

Par la voix de son directeur, le FISH veut soutenir la réconciliation nationale de par l’éducation à la paix. Et la promotion du Slam et l’Humour comme outil d’expression, de découverte, de rencontre, de partage culturel et d’intégration entre nord et Sud. En vue d’améliorer les échanges entre les écoles de Bamako et des régions favorisées et défavorisées. Pour cette 6ème édition, les organisateurs ont misé sur des innovations majeures que sont : compétition nationale d’humour, soirée de l’inclusion sociale, défilé de mode, ateliers en faveurs des enfants et femmes handicapés, panel de discussion sur le thème. A cet effet, le projet mobilisera les jeunes artistes, les personnes en situation de handicap et marginalisées et utilisera différents outils et méthodes artistiques (Slam, Musique, Mode, Arts plastiques, Audiovisuel etc. ce qui fera le lien avec les artistes nationaux et internationaux de grand nom et réputation pour supporter les objectifs (les slameurs et humoristes, les artistes vivant avec un handicap) et le travail avec les professionnels mobilisés en appui : les stylistes, plasticiens, slameurs et les professionnels de médias.

Le directeur artistique du FISH a indiqué que tout au long du projet, il y aura un micro trottoir, des images et éléments audiovisuels qui seront pris pour produire un documentaire sur le travail d’innovation et d’apprentissage pour l’autonomisation des jeunes et des personnes vivant avec un handicap. Selon lui le cœur du projet est le slam et les expressions artistiques.

Bintou COULIBALY

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.