Version imprimable de cet article Version imprimable | |

8ème Jeux de la Francophonie : C’est Moussa Kalapo qui va représenter le Mali dans la photographie

vendredi 14 juillet 2017

Abidjan la capitale ivoirienne s’apprête pour accueillir les 8ème jeux de la Francophonie du 20 au 30 juillet 2017. Si la culture malienne était absente aux jeux de 2009 à Beyrouth au Liban et aux jeux de 2013 à Nice, tel ne sera pas le cas aux jeux de 2017 à Abidjan. En effet, notre pays sera présent à Abidjan dans 8 disciplines culturelles, dont la photographie où Moussa kalapo défendra les couleurs maliennes. Mais qui est Moussa Kalapo, jeune prodige de la photographie malienne qui ambitionne de mettre ses pieds dans le sillons tracés par des grands noms de la photographie mondiale comme ses compatriotes Seydou Keita et Malick Sidibé ?

Brillant et talentueux, Moussa kalapo fait de plus en plus parler de lui au bord du fleuve Djoliba, capitale africaine de la photographie, mais un peu partout en Afrique, où des photographes de sa génération se donnent rendez-vous.

Kalapo, comme l’appelle pratiquement tous à Bamako, est né en 1983 à Bamako. Après des études de comptabilité et d’informatique à l’institut de formation professionnelle de Sikasso et de Bamako, il s’inscrit en 2010 au Centre de Formation en photographie (CFP) de Bamako. Après un cycle de deux ans de formation, il commença une très belle aventure de photographe qui le conduit un peu partout en Afrique.

S’il travaille aujourd’hui dans l’équipe du projet des archives de la photographie malienne, pour la conservation, numérisation et archivage de l’héritage de célèbres photographes africains, notamment Malick SIDIBE, Abderahamane SAKALY, Tijane SITOU, Adama KOUYATE et Felix DIALLO, c’est le lieu de rappeler que Moussa Kalapo a effectué plusieurs voyages de reportage photo pour des ONG telles que : Swiss-contact, One Word, Spana Mali. Il a aussi travaillé pour des sociétés comme : Safran-France, la société Jumbo-Mali, Sama Transport Mali /Cote d’ivoire.

Faites-vous une idée du parcours de ce photographe :

* Depuis Mars 2010 : Fournisseur d’Images Conceptuelle sur Getty images la plus grande banque d’images photos ;
* 2011 : Exposition Photographie dans le cadre de la 9ème édition des Rencontres de Bamako, l’association Cadre de promotion pour la Formation en Photographie, en partenariat avec Helvetas, la Coopération Suisse, l’ambassade du Royaume du Danemark au Mali. Sur le Thème : « SMILE – Un autre regard sur le Mali » ;
* 2011 : Participation au Workshop sur le thème Bamako By Night organisez par ONG Commerce and culture de Copenhague. www.commerceandculture.org
* 2011 : Lauréat du concours de photographie intitulé « En quoi l’Afrique est différente ? » du portail d’informations www.afriquinfos.com ;
* 2012 : Exposition à la brasserie le métropolitain, 102 avenue jean Lebas Roubaix, France, sur le thème « Afrique souriante »
* 2013 : Emoi photographique d’Angoulême, Exposition au Musée d’Angoulême, Espace Franquin, Salle Iribe, Hôtel Saint Simon, MJC Grande Garenne - 16000 Angoulême. « Danse africaine contemporaine »
* 2013 : Exposition au mois International de la Photographie Eclectique de Dol en Bretagne France « regard sur Bamako » ;
* 2015 : Emoi photographique d’Angoulême, Exposition d’Angoulême, Angoulême. « Portrait wax »
* 2015 : Sélectionné pour l’exposition panafricaine de la 10ème édition des Rencontres de Bamako- Biennale Africaine de la Photographie qui mettra en vedette son plus récent projet « The Metaphor of Time » ;
* 2016 : Lauréat du 2ème Prix de l’innovation à la 3ème édition de la Quinzaine de la photographie au Benin sur série « Esclavage Moderne » ;
* 2016 : Lauréat national des 8èmes jeux de la francophonie qui auront lieu en Cote d’ivoire ;
* 2017 : Lauréat de la bourse Photo Tierney Fondation Bamako Award en collaboration avec Market Photo workshop ;
* 2017 : Résidence et exposition dans le cadre de « L’AFRIQUE EN CAPITALE » Rabat, vue d’en face dans la Galerie Bab El Kébirdu royaume du Maroc du 28 mars au 28 avril 2017 sur la série « Présences ».

Et quand il fait partie des photographes conceptuelles commerciales sur la plus grande banque d’image au monde « Getty images » et Co-fondateur et membre actif de l’association « Collectif images conceptuelles », cela ne devrait surprendre personne. Et du coup on se rend compte qu’il aura son mot à dire lors de la compétition sur les bords de la Lagune ébrié.

Assane Koné

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Mots-clés : menunav

Les Plus lus

Projet de loi d’entente nationale : « Une menace pour la paix,… »

Quarante sept organisations de défense de droits humains dénoncent le projet de loi d’entente nationale. Elles considèrent le document comme « une menace pour la paix, la réconciliation et les droits des victimes au Mali ». Lisez l’intégralité du communiqué

COFOP : « La tentative… de prorogation du mandat des députés, constitue une violation…de notre Constitution »

« La tentative solitaire et méprisante de prorogation du mandat des députés, constitue une violation majeure de notre Constitution et entame de manière significative la démocratie et la crédibilité de notre pays », indique la Coalition des forces patriotiques

Plan International : « Le harcèlement sexuel est le plus grand danger auquel les filles sont confrontées dans les villes du monde entier »

(LONDRES) : Le harcèlement sexuel présente un risque majeur pour la sécurité des filles et des jeunes femmes dans le monde, selon une enquête réalisée auprès d’experts mondiaux dans 22 villes publiée aujourd’hui par Plan International, l’organisation œuvrant en