• Votre Journal en ligne Contact
  • Les Plus lus

    Plan International et l’organisation de développement danoise BØRNEfonden vont fusionner

    Plan International Danemark, ONG majeure pour les droits des filles, et BØRNEfonden, organisation de développement danoise en faveur des jeunes, vont fusionner dans le but de renforcer leur impact sur les enfants et les jeunes vulnérables en Afrique de

    Niger et Mali : Les Missions EUCAP Sahel au cœur des défis transfrontaliers

    Comment mieux assurer la sécurité transfrontalière entre le Mali et le Niger face à la situation sécuritaire qui se dégrade ? Le séminaire « Gestion de la criminalité transfrontalière entre le Niger et le Mali »du 4 au 5 décembre réunissait à Niamey des

    Meeting du Collectif des Associations AN TE, A BANNA : « IBK, a de toute évidence échoué… »

    « IBK, a de toute évidence échoué : Echouer de rassembler les maliens, échouer de lutter contre l’insécurité, échouer de régler la question du nord, échouer tout simplement de faire vivre le Mali ». Nous indique le déclaration du grand meeting populaire et

    | |

    Mondial de football Russie 2018 : Le Mali n’y sera pas

    samedi 7 octobre 2017 , par Assane Koné

    En zone Afrique le ton a été donné ce vendredi, au stade du 26 Mars de Yirimadio, le face à face Mali-Côte d’Ivoire dans le groupe C, et le score finale est de zéro (0) but partout, dans le cadre de la 5ème et avant dernière journée de ces éliminatoires Mondial Russie 2018.

    La rencontre n’était pas aussi importante que pour le Mali puisqu’ayant perdu toutes les chances de qualification. La Côte d’Ivoire quant à elle a pris la rencontre très au sérieux. En tête du classement les Éléphants se contenteront de ce nul vierge en empochant un (1) point.

    Au coup d’envoi, on avait cru que les jeunes Aigles allaient entamer ce match de façon timide. Mais avec leur détermination à relever le défi qui leur a été imposé par le nouvel sélectionneur, Mohamed Magassouba, les joueurs ont commencé tambour battant face à une équipe ivoirienne complètement perdue au point de se replier sur elle-même pendant toute la première mi-temps.

    Avec cette archi domination, les Aigles du Mali ont obtenu trois corners ainsi qu’une nette occasion de but offerte à Moussa Doumbia repousser par le gardien de but ivoirien suite à un joli coup franc d’Ives Bissouma à la 35è minute de jeu. Trois (3) minutes plus tard Adama Traoré dit Malouda blessé sur une action de raid solitaire cédera sa place à l’attaquant de Standard de Liège (Belgique), Moussa Djenepo, alors que l’attaquant de Corbeau de Tout-Puissant Mazembé était en pleine forme dans ce match. Ainsi le score à la mi-temps a été de zéro (0) but partout.

    En deuxième période, pour mieux démarrer, l’encadrement technique du Mali loin d’être satisfait jusqu’à la première mi-temps, tente une solution avec l’entrée en jeu de Amadou Haidara à la place de Yves Bissouma et Kalifa Coulibaly à la place de Adama Niane. Deux changements qui n’ont presque rien apporté à l’attaque face à une solide défense ivoirienne dirigée par le très expérimenté Eric Bally. Toujours en deuxième mi-temps, Moussa Doumbia, l’attaquant de FC Rostov (Russie) s’est déjoué de toute la défense ivoirienne, pour faire trembler la transversale de Gbohouo Sylvain, d’une frappe joliment bien enveloppée, mais la balle ne voulait toujours pas entrer dans les filets adverses. Le match se termine donc sur le score nul et vierge de 0-0, qui élimine définitivement le Mali, de ces éliminatoires Coupe du monde Russie 2018.

    Par contre, les éléphants étaient très forts en partie avec l’entrée en jeu du bouillant Salomon Kalou. En l’espace de deux minutes, les visiteurs ont bénéficié coup sur coup de corners qui n’ont rien donné. Score finale zéro but partout. En effet, il faut noter que l’arrivée en grand nombre des Aiglons dans le nid des Aigles, deux cadres notamment Yacouba Sylla, capitaine (Panathinaikos) et Lassana Coulibaly (Angers), tous des titulaires incontestables de l’équipe restée sur le banc de remplaçant durant 90 minutes.

    A rappeler que Maliens et Ivoiriens se sont rencontrés 37 fois avant la rencontre du vendredi. La première rencontre a eu lieu en 1962 par la victoire du Mali face à la Côte-d’Ivoire. Le Mali a enregistré 5 victoires, 9 matchs nuls et 23 défaites. Au classement, toujours leader de ce groupe avec 8 points au compteur, la Côte d’Ivoire est désormais en danger, en attendant l’autre rencontre de ce groupe, ce samedi, entre le Maroc (2ème, 6 pts) et le Gabon (3ème, 4 pts), 19h00 GMT et le Mali juste 4ème avec 3 points.

    Lamine Kané}

    Assane Koné

    Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

    Un message, un commentaire ?

    Qui êtes-vous ?

    Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

    Ajoutez votre commentaire ici
    • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

    • Mots-clés : menunav

    Annonce