• Votre Journal en ligne Contact
  • Les Plus lus

    Mali/UE : Abdoulaye Idrissa Maïga rencontre la Haute Représentante/Vice-présidenteFederica Mogherini

    La Haute Représentante/ Vice-présidente Federica Mogherini a reçu le Premier Ministre du Mali de S.E. Abdoulaye Idrissa Maïga à Bruxelles le 12 Octobre pour aborder des sujets d’intérêt commun : la mise en œuvre de l’Accord de Paix et Réconciliation, la situation

    PNUD au Mali : Aboubacar Koulibaly est le nouveau Directeur pays

    Bamako le 5 octobre 2017 : Aboubacar Koulibaly, de nationalité guinéenne est le nouveau Directeur Pays du PNUD au Mali. M. Koulibaly a plus de 15 ans d’expérience approfondie dans le domaine du développement, notamment la conception et la mise en œuvre des

    Refus de visas aux tchadiens par Donald Trump : Le G5 Sahel exprime sa surprise

    Lisez la Déclaration de la Présidence en exercice du G5 Sahel, suite à la décision du Gouvernement fédéral américain d’inscrire la République du Tchad sur la liste des pays visés par le décret migratoire. La Présidence en exercice du G5 Sahel a appris, avec

    Version imprimable de cet article Version imprimable | |

    Paix et réconciliation au Mali : Mohamed El Moctar lance le projet « Ensemble vers la réconciliation pour la paix »

    lundi 25 septembre 2017 , par Assane Koné

    Dans le cadre de son Programme d’appui à la réconciliation nationale et à la résolution de conflit (ARCOMA), le Ministère de la réconciliation nationale a procédé le 25 septembre 2017, à l’hôtel Radisson Blu, au lancement de son action intitulée « Ensemble vers la réconciliation pour la paix ».

    Mohamed El Moctar, Ministre de la réconciliation nationale, accompagné de Mme Traoré Oumou Traoré, ministre de la promotion de la femme, de l’enfant et de la famille et de Son Excellence Alain Holleville, Ambassadeur de l’Union européene au Mali, a procédé le 25 septembre 2017, au lancement du projet « Ensemble vers la réconciliation pour la paix » que son département vient d’initier dans le cadre du Programme d’appui à la réconciliation nationale et à la résolution de conflit (ARCOMA). La cérémonie a enregistré la présence du contrôleur général de Police Mamadou Diagouraga, représentant spécial du Chef de l’Etat pour la mise en œuvre de l’Accord de paix issu du processus d’Alger.

    « Dans le cadre de la mise en œuvre de son Plan d’Action, le Ministère de la Réconciliation nationale a reçu une subvention de 2 139 934 d’euros, soit 1 403 775 000 f CFA du Fonds européen de développement (FED) à travers le programme d’Appui à la Réconciliation nationale et à la résolution du Conflit au Mali (ARCOMA), afin de couvrir le coût de l’action « Ensemble vers la Réconciliation pour la Paix » (ERP), projet initié par le département et approuvé par la Délégation de l’Union Européenne (DUE) », a indiqué El Mehedi Ag Mouloud, Chargé de mission au Ministère de la réconciliation nationale.

    Il dira que l’objectif global de cette action vise à contribuer, à travers la réconciliation au retour de la Paix, de la stabilité et de la cohésion entre les différentes communautés au Mali et plus particulièrement dans les régions affectées par la crise sécuritaire. Au titre de l’objectif spécifique, il a ajouté que l’action vise à appuyer le Ministère de la Réconciliation Nationale dans la mise en œuvre de son plan d’action, notamment l’opérationnalisation de ses mécanismes de dialogue.

    Pour se faire, il a levé le voile sur les activités du projet que sont : Former la coordination et les équipes régionales en gestion de projet et procédures FED ; Former les formateurs (équipes régionales) aux techniques de médiation, consensus, communication, à la citoyenneté, et à la méthode du dialogue communautaire ; Réaliser une cartographie des acteurs intervenant dans la réconciliation pour une meilleure concertation et coordination des interventions sur le terrain ; Réaliser une cartographie des acteurs intervenant dans la réconciliation pour une meilleure concertation et coordination des interventions sur le terrain ; Concevoir un manuel d’éducation au civisme et à la citoyenneté et l’imprimer à 5.000 exemplaires qui servira d’outil pédagogique et didactique pour la formation des Équipes Régionales, des personnes ressources et comités de réconciliation ; Fournir l’équipement mobilier et immobilier nécessaire au fonctionnement opérationnel du mécanisme (7 régions Gao, Tombouctou, Kidal, Taoudéni, Ménaka, Mopti et Ségou) ; Réaliser une cartographie des conflits par région (7 en tout) pour la mise en place de mécanismes de prévention et de gestion de conflits ; Appuyer la mise en place des comités de réconciliation dans 62 communes pilotes dont 2 par cercles identifiés par la cartographie sur les 31 cercles que compte les 7 régions ; Former les formateurs leaders d’opinion en région ; Réaliser la campagne d’éducation et de sensibilisation au civisme et la citoyenneté en s’appuyant sur les comités de réconciliation ; Organiser et animer 13 dialogues communautaires qui réuniront 400 à 500 personnes en vue de renforcer la cohésion sociale et l’unité nationale et identifier les besoins en terme de développement socio-économique ; et Appuyer la réalisation de 13 microprojets de soutien à la cohésion sociale.

    « La paix conditionnée par la réconciliation des populations »

    « Aujourd’hui, plus que jamais la paix demeure conditionnée par la réconciliation effective des populations », a déclaré Son Excellence Alain Holleville, Ambassadeur de l’Union européenne au Mali. Selon lui, malgré certaine avancées notables dans la mise en œuvre des dispositions sécuritaires, institutionnelles et politiques de l’Accord, force est de constater que la dimension réconciliation de l’Accord demeure un chantier de première importance tant les conflits inter et intra-communautaires demeurent présents et la situation sécuritaire, au nord comme au centre, est volatile.

    Après avoir rappelé toutes les actions de l’UE au Mali et un peu dans le Sahel, il a indiqué que le projet « Ensemble vers la Réconciliation pour la paix », vise à travers la réconciliation, à contribuer au retour de la paix, à la stabilité et de la cohésion entre les différentes communautés au Mali et plus particulièrement dans les régions affectées par la crise sécuritaire.

    Par le financement de cette action, il dira que l’Union européenne a décidé de soutenir directement le Ministère de la réconciliation nationale dans la mise en œuvre de son plan d’action et dans l’opérationnalisation des Missions d’Appuis régional à la Réconciliation Nationale (MARN).

    « Les activités prévues montrent qu’un tel projet porte en lui les capacités à réconcilier les communautés par le biais du dialogue, de l’échange, et par la promotion du civisme et de la citoyenneté », a-t-il indiqué.

    « Ce programme permettra au Ministère de la Réconciliation Nationale de mettre en œuvre son plan d’action, notamment l’opérationnalisation de ses mécanismes de dialogue », a déclaré le ministre Mohamed El Moctar.

    Il a estimé que le dialogue est l’une des clés pour répondre au plus près aux besoins des populations, étant attendu que les conflits sont souvent générés par les frustrations économiques et sociales.

    « processus de dialogue conduit à la mise en œuvre de projets de cohésion sociale, visant un impact rapide de nature à apaiser les conflits entre les populations », a-t-il indiqué. Avant de révéler que ces dialogues seront doublés de projets concrets de développement, qui sont de nature à apporter l’espoir et l’opportunité économique dont les populations ont tant besoin.

    « Les enjeux de la réconciliation dépassent largement la portée de cette subvention. Mais notre Action tend à refonder le tissu social et l’unité nationale », a-t-il estimé. Avant d’inviter les uns et les autres à faire ensemble que toutes les communautés maliennes puissent jouir d’un environnement réconcilié et d’une paix durable et définitive.

    Assane Koné

    Assane Koné

    Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

    Un message, un commentaire ?

    Qui êtes-vous ?

    Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

    Ajoutez votre commentaire ici
    • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

    • Mots-clés : menunav

    Annonce