• Votre Journal en ligne Contact
  • Les Plus lus

    Le Parti SADI réaffirme son soutien et sa solidarité au peuple et au Gouvernement bolivariens

    Le Parti Solidarité Africaine pour la Démocratie et l’Indépendance (SADI) salue l’engagement et le courage du peuple Vénézuélien qui a participé de façon massive et éloquente à la mise en place, le 30 juillet 2017, d’une constituante pour surmonter de façon

    L’ultimatum de « ANTE A BANA » : Ce qui est prévu après le 15 août 2017

    « Plateforme « ANTÈ A BANA - Touche pas ma Constitution ! », organisera une marche pacifique le mercredi 16 Août 2017 pour exiger la mise en accusation de Mr Ibrahim Boubacar Keïta pour haute trahison afin qu’il soit démis de ses fonctions de Président de la

    Crise malienne : Accusée la France réagit

    Accusée par de nombreux maliens, souvent dans la presse ou sur les réseaux sociaux, d’être la principale instigatrice de la crise malienne, la France réagit. Lisez le communiqué publié à cet effet par l’Ambassade de France au Mali ! Communiqué

    Version imprimable de cet article Version imprimable | |

    Éducation : Les écoles Collège Horizon au Mali deviennent les écoles Maarif de Turquie

    mercredi 30 août 2017 , par Assane Koné

    Mohamed Ag Erlaf, ministre de l’éducation nationale du Mali, a animé le vendredi 25 août 2017, une conférence de presse. C’était au ministère de l’éducation. L’objectif était d’informer la population sur la teneur de l’accord qui a été signé il y a 10 jours entre le gouvernement du Mali et le gouvernement turque en ce qui concerne la reprise des actifs et des activités de Collège Horizon au Mali par la fondation Maarif de Turquie. Et pour couper cours aux rumeurs.

    Cette rencontre avec la presse a enregistré la présence de la délégation de la fondation Maarif de Turquie, notamment Dogan Unuf Ozluk, directeur de la fondation Maarif de Turquie, Mohemet Zafer Gedikli, coordinateur de la fondation Maarif de Turquie, Asli Inon, chargée d’affaires de l’ambassade de Turquie au Mali.

    Dans le protocole d‘accord, le ministre de l’éducation nationale et le président de la fondation Maarif de Turquie, munis des pouvoirs nécessaires pour représenter le gouvernement de la république du Mali et le gouvernement de la république de Turquie, ont participé à la réunion du 5 août 2017 au ministère de l’éducation nationale pour discuter du statut des établissements Collège Horizon se trouvant au Mali.

    A l’issu de cette réunion, les parties ont convenu qu’avant le 2 octobre 2017, la fondation Maarif de Turquie et le gouvernement de la république de Turquie s’engagent à reprendre l’actif immobilisé et l’activité professionnelle des établissements d’enseignements Collège Horizon sis à : Korofina Nord en CI, Hamdallaye ACI2000 et Sebenikoro en CIV, Badalabougou en CV du district de Bamako et Sido-Sonikoura à Ségou. Les parties ont convenu de changer le non des établissements Collège Horizon qui deviennent « les écoles Maarif de Turquie au Mali ».

    Selon le ministre de l’éducation nationale, cet accord doit être accompagné par des mesures qui consistent notamment à la sauvegarde des emplois, de la qualité de l’enseignement et à la sauvegarde des intérêts de certains Maliens (intérêts commerciaux).

    « Depuis un certain temps, l’opinion ou une certaine presse véhicule des informations disant notamment que le gouvernement du Mali avait arrêté l’activité des Collèges Horizon sans rien mettre à la place, compromettant ainsi l’avenir de plus de 3000 enfants, le doute au niveau des parents d’élève a été nourri par une certaine presse et par un certain courrier qu’ils ont reçus », a dénoncé le ministre Erlaf.

    Le ministre de l’éducation a indiqué qu’en 2003, une association étrangère à but non lucratif a été acceptée par le gouvernement Turque pour ouvrir des écoles d’enseignement de type privé. Selon lui, cette association Turque a été introduite au Mali sous forme d’association Maarif Turquie pour le développement de l’enseignement privé. Ces 3 et 4 dernière années, l’association a eu des agréments sous le vocable Collège Horizon, dont l’évolution a été très lente et longue, et dont l’apport, à été très important et incontestable.

    Mais aujourd’hui, le gouvernement Turque a désigné une seule fondation, dénommée fondation Maarif de Turquie créée en 2016 pendant que l’année scolaire était en cours, comme étant légalement reconnue par le gouvernement et autorisée à ouvrir des écoles à l’intérieur comme à l’extérieur de la Turquie.

    Pourquoi la création de la fondation Maarif de Turquie à la place de Collège Horizon ?

    Expliquant ainsi les faits, il dira que c’est une question qui relève de la souveraineté de l’Etat Turque. L’assemblée nationale Turque a pris une loi disant que seule la fondation Maarif de Turquie a l’habilité au non du gouvernement Turque et du peuple Turque à ouvrir des écoles Turques en dehors et l’intérieur de l’Etat Turque.

    A partir de ce moment, le gouvernement Malien entretenant de très bonne relation diplomatique et de coopération avec le gouvernement Turque, ne saurait avoir d’autres écoles sur son territoire que celles qu’il aura lui-même retenu ou désigné.

    « La fondation Maarif de Turquie agira pour que les espoirs communs de l’humanité trouvent de solides concrétisations », a rassuré Mohemet Zafer Gedikli, coordinateur de la fondation Maarif de Turquie. Avant d’indiquer que les activités vont immédiatement commencées et en octobre les écoles commenceront la nouvelle année académique normalement.

    Aussi, il a assuré que, la qualité de l’éducation sera mieux. « Nous allons vous servir avec les enseignants plus compétents dans les conditions plus modernes. Nous nous allons affilier au programme d’études du ministère de l’éducation nationale du Mali. Les enseignants maliens et le personnel administratif maliens des écoles garderont leurs positions. Les salaires des enseignants et personnels seront revus et augmentés. Il n’y aura pas d’augmentation des frais de scolarité. Au contraire, les frais de scolarité peuvent être réduits après avoir vérifié la situation. Les droits des étudiants et de leurs familles seront protégés ».

    Bintou COULIBALY (stagiaire)

    Assane Koné

    Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

    Un message, un commentaire ?

    Qui êtes-vous ?

    Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

    Ajoutez votre commentaire ici
    • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

    • Mots-clés : menunav

    Annonce