• Votre Journal en ligne Contact
  • Les Plus lus

    Le Parti SADI réaffirme son soutien et sa solidarité au peuple et au Gouvernement bolivariens

    Le Parti Solidarité Africaine pour la Démocratie et l’Indépendance (SADI) salue l’engagement et le courage du peuple Vénézuélien qui a participé de façon massive et éloquente à la mise en place, le 30 juillet 2017, d’une constituante pour surmonter de façon

    L’ultimatum de « ANTE A BANA » : Ce qui est prévu après le 15 août 2017

    « Plateforme « ANTÈ A BANA - Touche pas ma Constitution ! », organisera une marche pacifique le mercredi 16 Août 2017 pour exiger la mise en accusation de Mr Ibrahim Boubacar Keïta pour haute trahison afin qu’il soit démis de ses fonctions de Président de la

    Crise malienne : Accusée la France réagit

    Accusée par de nombreux maliens, souvent dans la presse ou sur les réseaux sociaux, d’être la principale instigatrice de la crise malienne, la France réagit. Lisez le communiqué publié à cet effet par l’Ambassade de France au Mali ! Communiqué

    Version imprimable de cet article Version imprimable | |

    Conférence de presse du gouvernement : La révision de politique salariale en 2018 et la création du Centre d’incubation au menu

    vendredi 28 juillet 2017 , par Assane Koné

    Le treizième numéro du point de presse hebdomadaire de la communication gouvernementale, s’est tenu le mercredi 26 juillet 2017 dans la salle de conférence du Ministère du Commerce. Comme d’habitude, cette rencontre a édifié les journalistes sur la création, l’organisation et les modalités de fonctionnement du Centre pour le Développement du secteur Agro-alimentaire (CDA), et les primes de fonctions spéciales allouées aux personnels de la santé, de l’action sociale et de la promotion de la famille entre autres.

    Cette rencontre depresse a été animée par deux ministres : Mme Diarra Raky Talla, ministre du travail et de la fonction publique, chargé des relations avec les institutions, et Mohamed Ali Ag Ibrahim, ministre du développement industriel. Ces deux ministres étaient accompagnés par Abdel karim Konaté, ministre du commerce, porte-parole du gouvernement.

    Lors de ce point de presse, deux points ont été évoqués : Mme le ministre Raky Talla a intervenu sur le projet de décret fixant les montants mensuels de primes de fonctions spéciales dans le secteur de la santé. C’est-à-dire du ministère de la santé, les agents de la santé, de l’action sociale et de la promotion de la famille. Le 2ème sujet relatif à la création, l’organisation et les modalités de fonctionnements du centre pour le développement du secteur agro-alimentaire (CDA). Ce sujet a été a été évoqué par Mohamed Ali Ag Ibrahim.

    « Ceci s’inscrit régulièrement dans la mise en œuvre des engagements pris par le gouvernement avec les syndicats et les organisations syndicales de façon générale », a fait savoir Mme Diarra Raky Talla, ministre du travail et de la fonction publique en relation avec les institutions.

    Ainsi, selon elle, le gouvernement, conformément à la déclaration de politique générale (DPG) du Premier ministre et conformément aux orientations du président de la République, s’est attaqué à tous ce qui touche à la stabilité sociale.

    Ce volet constitue l’axe numéro 2 de la DPG et aussi de la 2ème orientation donnée par le président de la république au nouveau gouvernement.

    Dans ce cadre, d’après elle, « nous sommes dans l’exécution de tous les engagements pris par le gouvernement avec les syndicats et les centrales syndicales ».

    De façon globale, la mise en œuvre de l’exécution des engagements se poursuit concomitamment avec les syndicats eux-mêmes.

    En dehors de cela dira Mme le ministre qu’il y a la mise en œuvre des engagements des organisations syndicales (les centrales syndicales) : l’UNTM, CSTM, et la CDTM, avec une commission de suivi, et la stratégie à consister d’abord à vider les engagements d’ordre financier. C’est-à-dire tous ce qui est avantage, primes et indemnités apportés aux travailleurs.

    Le président de la république s’est engagé pendant sa campagne et dès sa prise de fonction à l’amélioration des conditions de vie des populations et notamment des travailleurs du Mali. Pour cela, selon elle, beaucoup d’efforts ont été consentis par le chef de l’Etat.

    Mme Diarra a indiqué qu’il y a eu des augmentations substantielles de la valeur indiciaire sur 3 ans : 20% successivement. « 10% en 2015 ont été effectifs, 3% en 2016 ont été effectifs, et cette année 7% qui sont effectif s depuis le 1er janvier 2017 », a-t-elle indiqué.

    En dehors de cela, elle dira que le président de la république a consentis à l’abaissement de 10 points du taux de prélevés sur le traitement des salaires ; non seulement dans le secteur public mais aussi dans le secteur privé.

    Poursuivant son intervention, elle dira que les allocations familiales ont été augmentées de primes de pourcentage. Elles sont passées de 1500 FCFA en 2015, à 3500 FCFA par enfant en 2016 et à 4 000FCFA par enfant handicapé.

    En dehors de cela le Smig est passé à 26 750 FCFA. « Ce sont des efforts consentis pour améliorer le quotidien des maliens. Aussi ce qui explique que le gouvernement s’attèle à respecter ses engagements dans le cadre de la stabilité sociale », a-t-elle déclaré.

    « Toujours dans la même dynamique, afin de renforcer les capacités de nos organisations syndicales et de nos syndicats », elle a affirmé qu’une élection professionnelle de représentativité est en vue.

    Elle a indiqué que très bientôt, dans le cadre de la stabilité, un projet d’harmonisation des primes et indemnités sera présenté. Aussi, qu’en 2015, il y aura la révision de la politique salariale qui prendra en compte tout cet ensemble pour une planification claire et nette dans les carrières des travailleurs.

    « L’impact financier pour le secteur de la santé est annuellement de 3 838 157 429 FCFA », a indiqué Mme le ministre.

    Pour sa part, Mohamed Ali Ag Ibrahim, ministre du développement industriel, a rappelé que le centre appelé le CDA existe déjà dans la nomenclature des services publics de l’Etat sur le statut de service rattaché. Il s’agit en fait de l’érection du CDA sous sa forme du service rattaché en établissement public à caractère administratif.

    « Le mois de mars dernier, nous avons présenté et soutenu une communication écrite portant sur la création du centre d’incubation avec un projet pilote pour le cas de Sikasso. Après cet acte de communication, le conseil a autorisé après la présentation des différentes formes pour son opérationnalisation, les propositions ont été faites lors de cette communication soit : un service rattaché à la direction régionale de Sikasso pour permettre une véritable opérationnalisation de ces centres », a déclaré le ministre du développement industriel. Aussi il a été question de prendre la forme d’un établissement public avec des bénéfices que le conseil d’administration puisse délibérer pour créer au niveau de chaque région un centre selon les filières porteuses.

    Tout cela, en réalité participe sous l’impulsion du Président de la république, le Premier ministre, qui s’est engagé dans la déclaration de politique générale à l’accélération du développement industriel.

    « Ce qui va permettre effectivement d’aller intégralement dans l’opérationnalisation de la déclaration de la politique générale », a-t-il indiqué. Cela permettra aussitôt de créer un centre d’incubation à Sikasso et peut être dans les autres régions du pays. Une opportunité pour les petites et moyennes entreprises d’être encadrées.

    Bintou COULIBALY (stagiaire)

    Assane Koné

    Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

    Un message, un commentaire ?

    Qui êtes-vous ?

    Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

    Ajoutez votre commentaire ici
    • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

    • Mots-clés : menunav

    Annonce