• Votre Journal en ligne Contact
  • Les Plus lus

    Un nouvel élan dans la protection du patrimoine culturel malien

    Bamako, 31 octobre 2017 -Dans le cadre de la mise en œuvre de la deuxième phase du Programme de réhabilitation du patrimoine culturel et de sauvegarde des manuscrits anciens du Mali, une formation de 10 formateurs nationaux et de 14 formateurs des forces de

    Situation au Togo : Le Parti SADI condamne la répression des marches pacifiques et exprime son soutien aux forces démocratiques du Togo

    Le Parti Solidarité Africaine pour la Démocratie et l’Indépendance est fortement préoccupé par la détérioration de la situation politique et sociale au Togo à la suite des violentes répressions exercées par le pouvoir contre les marches pacifiques organisées par les

    Élections régionales du 15 octobre 2017 au Venezuela : Le Parti SADI salue la large victoire du Parti Socialiste Unifié

    Le Parti Solidarité Africaine pour la Démocratie et l’Indépendance salue la large victoire du Parti Socialiste Unifié (PSUV) aux élections régionales du 15 octobre en remportant 18 des 23 Etats que compte le pays contre seulement 5 Etats pour la coalition de

    Version imprimable de cet article Version imprimable | |

    Talents de la cité 2017 : SMART-Ségou à la découverte de jeunes talents maliens

    samedi 8 juillet 2017 , par Assane Koné

    « Talent de la cité a pour objectif général de développer et de promouvoir les expressions artistiques et culturelles, en suscitant chez les jeunes un intérêt pour l’art et la culture avec des effets d’émulations », la déclaration a été faite par Djibril Guissé, Coordinateur de Smart-Ségou. C’était le 7 juillet 2017, au Palais de la culture de Bamako, lors de la cérémonie de lancement de la 10ème édition du concours national de musique, d’art plastique et de tresse, placé sous le thème : « Art et changement ». La cérémonie a été présidée par Mme Ndiaye Ramatoulaye Diallo, ministre de la culture.

    Le Projet « Talents de la cité » fait partie des 3 volets qui permettent à SMARTS Ségou d’atteindre ses objectifs. Il se décline en un concours national d’art plastique, de musique et de tresse entre les jeunes artistes en herbe âgés de 15 à 35 ans, ainsi que leur encadrement dans les disciplines précitées, afin de créer des effets d’ émulations et de les encourager. En plus des jeunes de 15 à 35 ans, le volet art plastique permet la participation des tout-petits à partir de 5 ans.

    C’est la 10ème édition de cette belle initiative qui a été lancée le 7 juillet 2017, en ce qui concerne le District de Bamako. Les organisateurs ont voulu cette cérémonie grandiose. En plus des potentiels candidats et des noms très célèbres de la culture malienne, notamment le célèbre artiste Abdoulaye Konaté, ancien directeur du Conservatoire Balla Fasséké, le Cinéaste Cheick Oumar Sissoko, secrétaire général de la Fédération panafricaine des cinéastes et ancien ministre de la culture du Mali, il faut noter que Mme Ndiaye Ramatoullaye Diallo, ministre de la culture, a participé à la cérémonie.

    Dans son intervention Djibril Guissé a indiqué que la manifestation a pour objectifs spécifiques de stimuler l’innovation et la créativité et offrir un espace d’expression à plus de 200 jeunes artistes en herbe et à les inciter à s’intéresser aux métiers de la culture. Il dira que Talents de la cité se propose aussi de promouvoir l’art et la culture malienne, de former et d’encadrer 60 jeunes en musique, en tresse, en art plastique, en photographie et en art numérique.

    Selon lui, après 9 éditions bien réussies, SMART Ségou a enclenché le processus d’organisation de la 10ème édition depuis le 8 avril 2017, et si tout marche bien, la finale aura lieu le 23 septembre 2017, à la Fondation Festival sur le Niger, à Ségou.

    Des castings seront organisés dans les régions du 22 juillet au 22 août 2017

    Après neuf (09) éditions réussies, SMARTS Ségou organise la 10ème édition du concours National« Talent de la cité » du 08 Avril au 23 Septembre 2017 à la Fondation Festival sur le Niger, à Ségou.

    Comme c’est le cas depuis 9 éditions, il a indiqué que cette année la manifestation comprendra deux volets : Le concours d’Art et le concours de musique et de tresse.

    En ce qui concerne le concours d’art, il comprend un concours d’art et un concours de la photo et de l’art numérique. Le concours est ouvert à tous les citoyens maliens habitant au Mali et comprend deux catégories : L’art plastique avec deux volets (Catégorie des adultes âgés de 18 à 35 ans et la Catégorie des enfants âgés de 5 à 15 ans).

    « Trois œuvres seront choisies dans chaque catégorie et les lauréats primés suivront deux semaines de stages à l’Institut Korè des Arts (IKAM) », a-t-il annoncé.

    Ouvert de la même manière à tous les citoyens maliens habitant au Mali, le concours de la photo et l’art numérique, verra la consécration de deux œuvres dans chaque catégorie et les lauréats primés suivront deux semaines de stages à l’Institut Korè des Arts (IKAM).

    En ce qui concerne le concours de musique et de tresse, il est également ouvert à tous les citoyens maliens habitant au Mali et âgés de 18 à 35 ans.

    « Trois lauréats seront choisis et primés dans chaque catégorie et recevront deux semaines de stages à l’Institut Korè des Arts (IKAM) », a ajouté Djibril Guissé. Mieux, il dira que le lauréat de la catégorie musique participera à la 14ème édition du festival sur le Niger et sera produit par Korè production.

    En plus des prix qui varieront de 200 000 FCFA à 500 000 FCFA, Djibril Guissé a indiqué que tous les lauréats bénéficieront d’un appui-conseil, suivi de carrière et de promotion au niveau national et international.

    Le concours étant national, à l’instar de Bamako, toutes les capitales régionales du Mali ont abrité des cérémonies de lancement. La cérémonie de lancement de Ségou a eu lieu le 8 avril 2017. Kayes a abrité sa cérémonie de lancement le 13 avril 2017. Celle de Sikasso a eu lieu le 20 mai 2017. Les éventuels candidats des régions du nord du Mali (Tombouctou, Gao et Kidal) pourront participer au casting de Mopti qui sera annoncé le 19 juillet 2017, lors d’une cérémonie dans la Venise malienne.

    « Les castings seront organisés dans les régions de Kayes, Sikasso, Ségou, Mopti, et dans le district de Bamako du 22 juillet au 22 août 2017 », a-t-il annoncé.

    A l’issue de ces castings, 60 jeunes artistes présélectionnés seront coachés dans leurs catégories respectives à savoir, la musique, la tresse, l’art plastique, la photographie et l’art numérique.

    Un concert géant à Ségou, le 23 septembre 2017

    « Pour imprimer un cachet particulier à cette 10ème édition, nous allons organiser un concert géant lors de la finale qui aura lieu le 23 septembre 2017, à la Fondation Festival sur le Niger, avec l’invitation d’une dizaine d’artistes de renom pour rehausser l’éclat de l’édition 2017 de talent de la cité. Il s’agit de : Gaspy, Milmo, Iba one, Kira kono, Bassekou kouyaté, Bouyé Kouyaté, Ben Zabo, Mama Dorinthié, Mariam Koné avec un public de près de dix mille (10 000) personnes », a-t-il indiqué.

    Décidément, cette 10ème édition des « Talents de la cité », s’annonce comme l’édition des grandes innovations. En plus du concert géant avec une dizaine d’artistes de renom, les organisateurs se proposent d’organiser une compétition entre les anciens lauréats des 9 éditions passées dans les différentes catégories. « Cela permettra de stimuler l’innovation, la créativité et créer plus d’émulation saine chez les anciens lauréats et de choisir et primer un lauréat par catégorie », a-t-il annoncé.

    Avant de lancer la 10ème édition des « Talents de la cité » dans le District de Bamako, Mme Fadima Coulibaly, a rappelé que le thème de cette édition « Art et changement », nous rappelle la transversalité et l’évolution de notre culture. Elle a annoncé que le ministère de la culture à travers la Direction régionale de la culture du District de Bamako, ne ménagera aucun effort pour accompagner l’Association SMARTS-Ségou et ses partenaires, notamment la Fondation festival sur le Niger dans la mise en œuvre de toutes ses activités.

    L’animation culturel de la cérémonie de lancement de Bamako a été assurée par Mohamed Dorentié, classé 3ème lors de la finale de l’édition précédente des "Talents de la Cité".

    Pour cette 10ème édition, SMART-Ségou a des partenaires comme la Mairie de Ségou, la Fondation Festival sur le Niger, la Fondation DOEN, l’UNESCO, le CPEL Ségou et le Réseau kya des acteurs culturels du Mali.

    Les éventuels candidats pourront prendre contact au points suivants :

    *Bamako et Koulikoro : avec Karou Kaba au niveau de la Radio Klédu et Le Centre Anw’ko Art pour les arts plastiques ;

    * Kayes : au siège du journal Kayes infos

    * Sikasso : avec la Direction régionale de la jeunesse

    *Mopti,Gao,Tombouctou et kidal : avec l’Alliance française de Mopti

    Assane Koné

    Assane Koné

    Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

    Un message, un commentaire ?

    Qui êtes-vous ?

    Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

    Ajoutez votre commentaire ici
    • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

    • Mots-clés : menunav

    Annonce