• Votre Journal en ligne Contact
  • Les Plus lus

    L’ultimatum de « ANTE A BANA » : Ce qui est prévu après le 15 août 2017

    « Plateforme « ANTÈ A BANA - Touche pas ma Constitution ! », organisera une marche pacifique le mercredi 16 Août 2017 pour exiger la mise en accusation de Mr Ibrahim Boubacar Keïta pour haute trahison afin qu’il soit démis de ses fonctions de Président de la

    Crise malienne : Accusée la France réagit

    Accusée par de nombreux maliens, souvent dans la presse ou sur les réseaux sociaux, d’être la principale instigatrice de la crise malienne, la France réagit. Lisez le communiqué publié à cet effet par l’Ambassade de France au Mali ! Communiqué

    Nord du Mali : Les États-Unis Condamnent les Violations Récurrentes du Cessez-le-feu au Mali

    Les États-Unis condamnent les violations récurrentes du cessez-le-feu qui ont eu lieu au Mali entre les groupes armés signataires de l’accord de paix d’Alger de 2015. Nous exhortons les parties à cesser immédiatement les hostilités et à respecter strictement

    Version imprimable de cet article Version imprimable | |

    Production semencière d’Arachide : Plan International Mali apporte son soutien aux femmes de Karan

    vendredi 23 juin 2017 , par Assane Koné

    Une délégation de Plan International Mali a rendu visite le 22 juin 2017 au groupement de femmes à Karan, une localité située à 95 km de Bamako. Cette visite a permis à la délégation de prendre part à la foire semencière du village de Karan. Ainsi, la foire a été marquée par l’exposition de 4 variétés de semences à savoir : Fleur 11(alason), ICGV 86124 (Nieta Tiga), ICGV 86024 (Sabougnuma) , ICGV 86015 (Yiriwa Tiga).

    La Cérémonie d’ouverture de la foire a enregistré la présence du chef de village de Karan ; du 2ème adjoint au maire de la commune rurale de Karan et du directeur du programme de Plan International Mali. On y notait la présence de plusieurs femmes et acteurs du système agricole.

    Cette foire d’exposition de semences rentre dans le cadre de l’amélioration de la productivité de l’arachide auprès des petits producteurs. Un projet initié par Plan International Mali en partenariat avec l’Institut International de Recherche sur les cultures des zones tropicales semi-arides (ICRISAT).

    Dans son mot de bienvenu, Dianguina Keita, 2ème adjoint au Maire de la commune rurale de Karan, a félicité, non seulement, les femmes pour leurs productions agricoles, mais a aussi salué leur union sacrée à œuvrer ensemble.

    Bakary Coulibaly, Directeur de l’Unité de Programme de Plan International Kangaba a estimé que ce projet d’amélioration de la productivité de l’arachide chez les petits exploitants agricoles intervient dans le cadre du partenariat Icrisat et Plan International Mali. Il consiste à soutenir les femmes dans la culture de l’arachide afin qu’elles puissent faire une production de qualité de semences. « Cela permet aux femmes rurales de subvenir à certains de leurs besoins si les récoltes sont jugées bonnes. Nous encadrons 19 groupements composés de 500 femmes », a-t-il déclaré.

    Pourquoi le choix de 4 variétés d’arachide ?

    Fleur 11(alason), ICGV 86124 (Nieta Tiga), ICGV 86024 (Sabougnuma), ICGV 86015 (Yiriwa Tiga), sont les 4 variétés d’arachide cultivées par les femmes de Karan.

    Selon B. Coulibaly, le choix de ces variétés d’arachides est dû au fait qu’elles résistent à des maladies comme l’aflatoxine chez l’arachide. Aussi, ces variétés donnent une bonne production lors de récoltes.

    « Au départ, les femmes ont testés 5 variétés. Mais au finish, elles ont retenu 4 qui semblent être performantes et résistantes aux maladies. En plus, ces variétés ont une très grande productivité », a-t-il indiqué. Et d’ajouter que la culture de l’arachide constitue une source de revenue pour les femmes du cercle de Kangaba.

    Mme Keita Fatoumata Traoré, présidente des femmes, a rappelé que le groupement des femmes est fédéré autour de la tontine. Aujourd’hui, il compte en son sein 43 femmes. « Il y avait au sein de notre groupement, une femme qui venait de Naréna qui nous a proposé d’écouler son arachide dans notre foire hebdomadaire. Et nous avons épousé l’idée. Puis, nous nous sommes lancés dans la culture d’arachide, il y a 4 ans. Nous avons bénéficié du soutien de l’Icrisat à travers Plan International Mali qui ont donnés des bœufs pour labourer nos champs. Et nos hommes ont mis à notre disposition des parcelles cultivables », a-t-elle témoigné.

    « Nous vendons les semences certifiées aux femmes à 900 F ou 1000F le Kilo. Nous avons bénéficié des semences grâce à Icrisat. L’année écoulée, les femmes sont parvenues à produire 3 tonnes », Nabi Diarra, acteur agricole.

    Moussa Mallé SISSOKO

    Assane Koné

    Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

    Un message, un commentaire ?

    Qui êtes-vous ?

    Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

    Ajoutez votre commentaire ici
    • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

    • Mots-clés : menunav

    Annonce