• Votre Journal en ligne Contact
  • Les Plus lus

    Mali/UE : Abdoulaye Idrissa Maïga rencontre la Haute Représentante/Vice-présidenteFederica Mogherini

    La Haute Représentante/ Vice-présidente Federica Mogherini a reçu le Premier Ministre du Mali de S.E. Abdoulaye Idrissa Maïga à Bruxelles le 12 Octobre pour aborder des sujets d’intérêt commun : la mise en œuvre de l’Accord de Paix et Réconciliation, la situation

    PNUD au Mali : Aboubacar Koulibaly est le nouveau Directeur pays

    Bamako le 5 octobre 2017 : Aboubacar Koulibaly, de nationalité guinéenne est le nouveau Directeur Pays du PNUD au Mali. M. Koulibaly a plus de 15 ans d’expérience approfondie dans le domaine du développement, notamment la conception et la mise en œuvre des

    Refus de visas aux tchadiens par Donald Trump : Le G5 Sahel exprime sa surprise

    Lisez la Déclaration de la Présidence en exercice du G5 Sahel, suite à la décision du Gouvernement fédéral américain d’inscrire la République du Tchad sur la liste des pays visés par le décret migratoire. La Présidence en exercice du G5 Sahel a appris, avec

    Version imprimable de cet article Version imprimable | |

    Procès Karim Keita contre le Sphinx : Adama Dramé sera-t-il condamné à 3 mois de prison avec sursis ?

    jeudi 15 juin 2017 , par Assane Koné

    Le procureur a requis 3 mois de prison avec sursis et 100 000 FCFA d’amende. Pendant que la partie civile demande 4 milliards FCFA de dommages intérêts. Le verdict a été mis en délibéré pour le 20 juin 2017.

    L’audience s’est déroulée le mercredi 14 juin 2017 au tribunal de grande instance de la commune III du district de Bamako. Plusieurs journalistes et organisations de défense de la presse étaient présents pour soutenir le confrère Adama Dramé, Directeur de publication du journal le Sphinx, accusé d’avoir diffamé la personne de Karim Keita, député à l’Assemblée National et fils du Président Ibrahim Boubacar Keita.

    Parmi eux, on peut citer, Dramane Aliou Koné, Alexy Kalembry de la Maison de la presse, Bassidiki Touré de l’ASSEP (Association des Editeurs de la Presse Ecrite Privée du Mali), Fakara Faïnké de l’UNAJOM (Union nationale des journalistes du Mali), Madou Diarra de Maliweb, le chroniqueur Ras Bath, Cheickna Hamala Sylla du journal l’Aube et bien d’autres.

    Les avocats des deux parties se sont longuement affrontés sur des questions de forme. Adama Dramé, le directeur de publication du Sphinx a comparu devant les juges, mais Karim Keita était représenté par ses avocats. Les avocats de la défense ont soulevé des exceptions sur lesquelles ils ont demandé au juge de se prononcer avant d’entamer le fond. Mais le juge a estimé que les exceptions doivent être jointes au fond du dossier. Comme ils n’ont pas été suivis par le président de séance, les avocats de la défense dont Maitre Cheick Oumar Konaré ont quitté la salle d’audience.

    « Le procès est fini. Nous ne l’abordons plus. Nous en avons terminé. On ne donne pas une citation escamoté à une partie et une citation complète au tribunal. Se faisant, on nous prive des moyens de vérifier la régularité de la citation et donc la régularité de la procédure. Parce que quand la citation directe est annulée pour des motifs de forme c’est l’ensemble de la poursuite qui est annulée. Nous avons soulevé ce moyen-là entre autres et ce moyen devait être tranché avant qu’on aille dans les débats du fond », a déclaré Me Cheick Oumar Konaré, avocat de Adama Dramé.

    La partie civile qui a continué le procès sur le fond a dit ne pas comprendre l’attitude de la défense. Aux moins trois articles du Sphinx sont mis en cause. Selon Maitre Mamadou Gaoussou Diarra, un des avocats de Karim Keita, « nous nous jugeons une chose, il a affirmé des choses qui sont très graves notamment le faite que mon client aurait acheté ‘’Les Hirondelles, rebaptisé hôtel Sefeto’’ à 4 milliards FCFA et qu’ensuite, à cause de lui, il y a eu des retards dans le payement des salaires ».

    Le procureur a requis trois mois de prison avec sursis et une amende de 100 000 FCFA contre le directeur de publication du Sphinx. La partie civile lui réclame 4 milliards FCFA au titre de dommage et intérêt.

    BLK

    Assane Koné

    Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

    Un message, un commentaire ?

    Qui êtes-vous ?

    Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

    Ajoutez votre commentaire ici
    • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

    • Mots-clés : menunav

    Annonce