• Votre Journal en ligne Contact
  • Les Plus lus

    L’ultimatum de « ANTE A BANA » : Ce qui est prévu après le 15 août 2017

    « Plateforme « ANTÈ A BANA - Touche pas ma Constitution ! », organisera une marche pacifique le mercredi 16 Août 2017 pour exiger la mise en accusation de Mr Ibrahim Boubacar Keïta pour haute trahison afin qu’il soit démis de ses fonctions de Président de la

    Crise malienne : Accusée la France réagit

    Accusée par de nombreux maliens, souvent dans la presse ou sur les réseaux sociaux, d’être la principale instigatrice de la crise malienne, la France réagit. Lisez le communiqué publié à cet effet par l’Ambassade de France au Mali ! Communiqué

    Nord du Mali : Les États-Unis Condamnent les Violations Récurrentes du Cessez-le-feu au Mali

    Les États-Unis condamnent les violations récurrentes du cessez-le-feu qui ont eu lieu au Mali entre les groupes armés signataires de l’accord de paix d’Alger de 2015. Nous exhortons les parties à cesser immédiatement les hostilités et à respecter strictement

    Version imprimable de cet article Version imprimable | |

    Mois de Ramadan 2017 : Mme Diawara Djénébou Diawara exprime sa solidarité avec les veuves et blessés militaires

    jeudi 1er juin 2017 , par Assane Koné

    Grâce à la générosité de Mme Diawara Djénébou Diawara, marraine de l’Association des femmes des camps, la Direction du service social des Armées a témoigné sa solidarité avec les veuves et blessés militaires. Le 1er juin 2017, la place d’armes de l’Armée de l’aire a abrité une cérémonie au cours de laquelle l’Armée du Mali a manifesté une attention particulière aux veuves des soldats décédés en ce mois bénis de Ramadan.

    Dans le cadre de cette opération de solidarité avec les femmes des camps, notamment les veuves et aussi avec des militaires blessés, Mme Diawara Djénébou Diawara, Marraine de l’Association des femmes des camps, a mis à la disposition de la Direction du Service social des Armées 150 sacs de riz, 200 sacs de sucre, 150 paniers de kits alimentaires, 50 emballages de lait de 5 kg et 25 bidons d’huile de 20 litres.

    En plus des bénéficiaires, la cérémonie de remise de ce don a réuni les chefs d’état-major et directeurs des services de l’armée, à la place d’armes de l’Armée de l’air.

    « Honorables invités, il s’agit d’apporter une fois de plus notre attention sur les veuves de nos compagnons décédés, en ce mois béni de Ramadan », a indiqué le Colonel-major Bamba, Chef d’état-major de l’Armée de l’Air. Avant de préciser que les dons qui seront distribués viennent d’une personne généreuse qui est une des leurs car elle-même épouse de militaire : Mme Diawara Djénébou Diawara.

    « Mme, au nom du haut commandement de l’Armée, je voudrais vous adresser nos sincères remerciements pour vos multiples gestes hautement humanitaires à l’endroit de nos sœurs », a-t-il déclaré.

    En sa qualité de Présidente de l’Association des femmes des Camps, Mme Dabo Bass est intervenue pour saluer et remercier Mme Diawara Djénébou Diawwara, les Chefs d’état major et directeurs des services et les partenaires techniques et financiers pour toute l’assistance apportée à l’espace militaire.

    Selon elle, le geste de Mme Diawara est une action hautement patriotique qui s’inscrit dans ses multiples actions au bénéfice des groupes vulnérables.

    « Aujourd’hui, ces céréales et kits alimentaires octroyés à nous femmes des camps, veuves et grands malades, traduisent une reconnaissance et un soutien à l’endroit des familles des militaires et para militaires », a-t-elle indiqué.

    En plus du don de Mme Diawara Djénébou Diawara, plusieurs dons ont été reçu au cours de cette cérémonie au profit des femmes et veuves de camps. En plus des dons du Chef d’Etat major de la Garde nationale et du Chef d’Etat major de l’Armée de l’Air, la direction du service social des armées a reçu le don de Mme Traoré, l’épouse du ministre de la sécurité et de la protection civile.

    Des remises symboliques à quelques veuves a mis fin à la cérémonie.

    Assane Koné

    Assane Koné

    Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

    Un message, un commentaire ?

    Qui êtes-vous ?

    Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

    Ajoutez votre commentaire ici
    • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

    • Mots-clés : menunav

    Annonce