• Votre Journal en ligne Contact
  • Les Plus lus

    Mali/UE : Abdoulaye Idrissa Maïga rencontre la Haute Représentante/Vice-présidenteFederica Mogherini

    La Haute Représentante/ Vice-présidente Federica Mogherini a reçu le Premier Ministre du Mali de S.E. Abdoulaye Idrissa Maïga à Bruxelles le 12 Octobre pour aborder des sujets d’intérêt commun : la mise en œuvre de l’Accord de Paix et Réconciliation, la situation

    PNUD au Mali : Aboubacar Koulibaly est le nouveau Directeur pays

    Bamako le 5 octobre 2017 : Aboubacar Koulibaly, de nationalité guinéenne est le nouveau Directeur Pays du PNUD au Mali. M. Koulibaly a plus de 15 ans d’expérience approfondie dans le domaine du développement, notamment la conception et la mise en œuvre des

    Refus de visas aux tchadiens par Donald Trump : Le G5 Sahel exprime sa surprise

    Lisez la Déclaration de la Présidence en exercice du G5 Sahel, suite à la décision du Gouvernement fédéral américain d’inscrire la République du Tchad sur la liste des pays visés par le décret migratoire. La Présidence en exercice du G5 Sahel a appris, avec

    Version imprimable de cet article Version imprimable | |

    Politique Nationale de désenclavement au Mali : IBK lance 5 projets routiers de 123 milliards de FCFA

    lundi 8 mai 2017 , par Assane Koné

    Pour atténuer les difficultés de circulation sur les routes, dans le but de contribuer à la facilité de la mobilité et au développement économique et social du Pays, le Président IBK a procédé le 3 mai 2017 à Dialakorodji, au lancement officiel de 5 projets routiers.

    Le Mali est en passe de réaliser 5 projets routiers. A la faveur du lancement des travaux de construction et de bitumage de la route Banconi (commune I du district de Bamako)-Nossombougou, en passant par Dialakorodji, Safo et Dabani, le Président IBK a procédé de façon solennelle au lancement des travaux des routes : Kangaba-Djoulafoudo-frontière Guinée, Kayes-Sadiola-Keniéba, Yanfolina-Kalana et Baraouéli-Tamani.

    La réalisation de cette voie Banconi (Bamako)- Nossombougou (Kolokani), longue de 56 Km va coûter au Budget National plus de 27 milliards Francs Cfa et les travaux vont s’étendre sur une durée de 15 mois.

    La cérémonie de lancement des travaux s’est déroulée le mercredi 3 mai 2017 à Dialakorodji sous les auspices du Président de la République, Ibrahim Boubacar Keita en présence de Traoré Seynabou Diop, ministre de l’équipement et du désenclavement, des Maires de la commune I du District de Bamako et des communes rurales de Dialakorodji, Safo, Yélékebougou et Nossombougou .

    Cet événement a enregistré également la présence des membres du gouvernement, les présidents des Institutions de la République, les Honorables députés, les Représentants des missions diplomatiques et institutions internationales accréditées au Mali et plusieurs autres invités.

    Ce fut à bord d’un Caterpillar qu’Ibrahim Boubacar Keita, Président de la République a donné le coup d’envoi des travaux de construction de la route Banconi-Nossomboubou. Cette voie de 56 km va coûter au Budget National exactement 27 729 986 552 Francs Cfa. Les travaux dudit projet seront exécutés par l’entreprise COGEB International d’une durée de 15 mois.

    Ce projet permet non seulement à atténuer les difficultés de circulation sur la route, mais aussi de contribuer au développement économique et social du Mali par l’écoulement des productions agricoles de la zone.

    Après avoir souhaité la bienvenue à ses hôtes au nom de ses pairs, Oumar Guindo, Maire de la commune rurale de Dialakorodji, a remercié le président de la République pour le lancement de « cette offensive présidentielle ». A l’en croire, ce projet structurant dont le Président porte la marque avec son gouvernement constitue la soupape de sureté pour la relance et la consolidation du développement de nos communes.

    « C’est le lieu de dire que ce projet porteur est aussi un témoignage que vous portez à la décentralisation avec son corolaire de transfert de compétences et de ressources. Ceci est d’autant plus important que le transfert de compétences et de ressources dans l’entretien routier du tronçon puisse se faire dans un partenariat gagnant-gagnant entre l’Etat, les Collectivités territoriales et les privés », a-t-il déclaré.

    Dans son exposé, la Coordinatrice du projet à la Direction Nationale des Routes, a indiqué que ce programme fait partie intégrante des projets routiers prioritaires qui doivent être exécutés sur la période 2016-2018. « Il s’inscrit dans les politiques et stratégies du développement du Pays, notamment le cadre stratégique pour la relance Economique et le développement durable ».

    Il sera mis en œuvre, poursuit-elle, dans le cadre du Plan d’actions 2015-2019 de la politique Nationale des Transports, des infrastructures de transport et du désenclavement (PNTITD) adopté par le gouvernement du Mali.

    « Deux enseignements à retenir »

    Traoré Seynabou Diop, ministre de l’équipement et du désenclavement dira que deux principaux enseignements sont à retenir de cette action gouvernementale. « Le premier est le symbole marquant d’un Mali qui bouge, se construit et se forge une vision à long termes de son développement, sous la conduite éclairée de son Excellence Monsieur Ibrahim Boubacar Keita, Président de la République, Chef de l’Etat. Le deuxième est la constance du gouvernement dans ses actions et sa volonté à mettre en œuvre des projets et programmes structurants, toujours orientés vers la productivité en dépit des multiples défis qui l’assaillent », a-t-elle déclaré.

    Mieux, elle a ajouté qu’à travers la construction de cette route, son département optimisera les chances d’accès des citoyens aux structures socio-sanitaires de base en améliorant le taux de fréquentation des centres de santé et des écoles.

    « La route c’est le développement »

    Visiblement heureux Ibrahim Boubacar Keita, Président de la République a estimé que la réalisation de ce projet visera à améliorer la qualité et le cadre de vie des populations. « Les visages que j’ai vu ici m’auront marqué à jamais. Cela dénote que l’attente était réelle. La route c’est le développement, l’espoir de toutes les possibilités et Dieu sait qu’il y en a dans cette zone-là. Sa réalisation permettra de faciliter l’accessibilité des équipements sociaux sanitaires », a-t-il confié. Avant d’inviter l’entreprise en charge de la construction au respect du délai contractuel tout en misant sur la qualité.

    Faut-il le rappeler qu’à travers le chef de village de Dialakorodji, les populations toutes joyeuses ont offerts un bélier, des haricots, et des arachides au chef de l’Etat pour le remercier. Ce lancement des travaux de bitumage est un pan de 5 séries de projets routiers de 280 km, à réaliser dans les régions de Kayes, Koulikoro, Sikasso et Ségou, pour un montant global de 123 milliards de FCFA.

    Moussa Mallé SISSOKO

    Assane Koné

    Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

    Un message, un commentaire ?

    Qui êtes-vous ?

    Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

    Ajoutez votre commentaire ici
    • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

    • Mots-clés : menunav

    Annonce