• Votre Journal en ligne Contact
  • Les Plus lus

    L’ultimatum de « ANTE A BANA » : Ce qui est prévu après le 15 août 2017

    « Plateforme « ANTÈ A BANA - Touche pas ma Constitution ! », organisera une marche pacifique le mercredi 16 Août 2017 pour exiger la mise en accusation de Mr Ibrahim Boubacar Keïta pour haute trahison afin qu’il soit démis de ses fonctions de Président de la

    Crise malienne : Accusée la France réagit

    Accusée par de nombreux maliens, souvent dans la presse ou sur les réseaux sociaux, d’être la principale instigatrice de la crise malienne, la France réagit. Lisez le communiqué publié à cet effet par l’Ambassade de France au Mali ! Communiqué

    Nord du Mali : Les États-Unis Condamnent les Violations Récurrentes du Cessez-le-feu au Mali

    Les États-Unis condamnent les violations récurrentes du cessez-le-feu qui ont eu lieu au Mali entre les groupes armés signataires de l’accord de paix d’Alger de 2015. Nous exhortons les parties à cesser immédiatement les hostilités et à respecter strictement

    Version imprimable de cet article Version imprimable | |

    Gestion de l’eau Potable en période de Canicule : Les éclairages des responsables de la Somagep S.A

    jeudi 27 avril 2017 , par Assane Koné

    Au cours d’un déjeuner de presse, les responsables de la Société malienne de gestion de l’eau potable (Somagep S.A) ont échangé avec les Hommes de medias. Boubacar Kane, Président Directeur Général, y a exposé les conditions réelles de travail de sa structure, et les difficultés liées à l’alimentation en eau durant cette période de forte chaleur.

    La salle de conférence de la SOMAGEP SA a abrité, le jeudi 27 avril 2017, un déjeuner de presse au cours duquel les journalistes ont été imprégnés des conditions réelles de travail de la société de gestion de l’eau potable du Mali.

    La Société malienne de gestion de l’eau potable (Somagep) a hérité d’un périmètre de concession qui représente 17 centres urbains de l’intérieur du pays, plus la ville de Bamako.

    Cette rencontre intervient au moment où les perturbations dans la distribution de l’eau sont constatées dans plusieurs quartiers de Bamako et dans d’autres centres à l’intérieur du Mali. Elle a permis aux responsables de la Somagep d’expliquer les causes réelles de ces dysfonctionnements, les contraintes et les perspectives de la Société.

    Boubacar Kane, Président Directeur Général de la Somagep S.A, a indiqué que cette rencontre s’inscrivait dans le cadre des échanges annuels entre la SOMAGEP-SA et les journalistes sur la problématique de l’alimentation en eau durant la période de la forte chaleur. « A chaque début de saison de chaleur, nous vous invitons pour partager avec vous les acquis, mais aussi pour échanger sur nos défis et nos difficultés. Nous expérimentons quelques difficultés dans l’alimentation de l’eau à Bamako, mais aussi dans certains centres de l’intérieur du Mali », a expliqué Boubacar Kane, avant de compter sur le soutien des Hommes de medias pour mieux relayer les informations.

    Après avoir donné un aperçu général sur la Somagep S.A, Boubacar Kane a laissé entendre que l’accès à l’eau potable est limité à Bamako. A l’en croire, « 50% de la population de Bamako a accès au réseau de distribution, 26% est desservie par des bornes fontaines ».

    Selon lui, les inégalités urbaines persistent car 1 million de personnes, les plus démunies payent l’eau jusqu’à 5 fois plus cher que les tarifs Somagep-Sa.

    S’agissant de la distribution, M. Kane a estimé que la longueur totale du réseau est de 2 130,38 kms pour Bamako avec ses120 000 abonnés et 1 963,00 Kms pour les centres de l’intérieur du pays. « Cette longueur ne tient pas compte du réseau de petits diamètres. Ce réseau non conforme communément appelé réseau ficelle est avec les branchements, la source la plus importante de fuites d’eau », a précisé le PDG de la Somagep.

    Concernant les difficultés aux quelles l’entreprise est confrontée, Boubacar Kane a évoqué la vétusté de certains équipements de production, l’insuffisance de la capacité de renforcement vers les zones de distribution.

    Deux mesures urgentes en cours

    En cette période de canicule la demande est très colossale et la capacité de production est jugée insuffisante.

    « Nos capacités sont insuffisantes par rapports à la demande. C’est une occasion pour nous d’expliquer les raisons de ces déficits à la population, à qui, nous devons une obligation de transparence », a-t-il indiqué.

    Le PDG de la Somagep S.A a ajouté que le gouvernement a proposé deux (2) mesures d’urgence fondamentales : les systèmes hydrauliques villageois améliorés et l’opération citerne. « Il s’agit d’ériger des forages productifs dans les quartiers les plus démunis pour pouvoir donner de l’eau de manière pérenne aux habitants. Comme ce processus a accusé un léger retard, le gouvernement a demandé à la Somagep de procéder à l’opération citerne qui consiste à approvisionner les populations démunies en eau potable », a expliqué Boubacar Kane.

    Les perspectives

    Cependant, si des avancées sont enregistrées, le pari reste encore loin d’être gagné car les attentes des usagers sont encore nombreuses.

    Pour cela, Boubacar Kane fonde beaucoup d’espoir sur le projet structurant de Kabala (déjà en chantier) qui sera opérationnel en 2018. Il va permettre de doubler les capacités de production et de distribution de la ville de Bamako. « La mise en œuvre du projet de Kabala permettra de porter la capacité de production à plus de 288.000 mètres cubes par jour. Ce qui contribuera à améliorer le taux de desserte dans la capitale », a-t-il déclaré.

    A cela s’ajoute le projet de renforcement des capacités opérationnelles et celui de réduction de l’eau non-comptabilisée.

    Moussa Mallé SISSOKO

    Assane Koné

    Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

    Un message, un commentaire ?

    Qui êtes-vous ?

    Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

    Ajoutez votre commentaire ici
    • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

    • Mots-clés : menunav

    Annonce