• Votre Journal en ligne Contact
  • Les Plus lus

    Le Parti SADI réaffirme son soutien et sa solidarité au peuple et au Gouvernement bolivariens

    Le Parti Solidarité Africaine pour la Démocratie et l’Indépendance (SADI) salue l’engagement et le courage du peuple Vénézuélien qui a participé de façon massive et éloquente à la mise en place, le 30 juillet 2017, d’une constituante pour surmonter de façon

    L’ultimatum de « ANTE A BANA » : Ce qui est prévu après le 15 août 2017

    « Plateforme « ANTÈ A BANA - Touche pas ma Constitution ! », organisera une marche pacifique le mercredi 16 Août 2017 pour exiger la mise en accusation de Mr Ibrahim Boubacar Keïta pour haute trahison afin qu’il soit démis de ses fonctions de Président de la

    Crise malienne : Accusée la France réagit

    Accusée par de nombreux maliens, souvent dans la presse ou sur les réseaux sociaux, d’être la principale instigatrice de la crise malienne, la France réagit. Lisez le communiqué publié à cet effet par l’Ambassade de France au Mali ! Communiqué

    Version imprimable de cet article Version imprimable | |

    Journées communales du parti SADI : Koutiala accueille les 281, dont 15 maires

    samedi 22 avril 2017 , par Assane Koné

    Du 22 au 23 avril 2017, la Commune urbaine de Koutiala a vibré aux couleurs du parti SADI. Pour la formation de ses élus communaux sur sa vision de la gestion communale, le bureau politique national du parti SADI, décidé d’organiser des journées communales qui regroupent tous ses élus communaux à travers le pays. Dans ce cadre la ville de Koutiala a été choisie pour recevoir les journées communales 2017 du parti SADI.

    Lors de la cérémonie d’ouverture des Journées communales 2017, la salle de spectacle de Koutiala a refusé du monde. Venus de toutes les régions du Mali où le parti SADI a des élus, les Maires et les Conseillers municipaux Sadi, et des militants du parti SADI, ont voulu être les témoins oculaires de cette initiative qui vise à renforcer les capacités des responsables des communes.

    « Avec le renouvellement des conseillers communaux à travers le pays, une mise à niveau des nouveaux élus est une nécessité pour qu’ils réussissent leurs missions. Et, je salue cette initiative du parti SADI », a indiqué Oumar Ba Dembélé, Maire de la Commune de Koutiala, dans son mot de bienvenue.

    Selon lui, si le transfert de compétences est effectif pour un certain nombre de domaine, le transfert des ressources n’est toujours pas une réalité. Il a estimé que pour une bonne marche de la décentralisation, l’Etat doit prendre toutes les dispositions pour que le transfert des ressources accompagne celui des compétences.

    Pour cela, il dira que le défis de la mobilisation des ressources dans la plupart des communes maliennes se pose avec beaucoup d’acuité.

    En attendant que des solutions soient trouvées à tous ces problèmes, il salué le parti SADI d’avoir choisir sa commune pour jouer sa partition de la plus belle manière dans la formation des ses élus afin qu’ils réussissent leurs missions dans les différentes communes qu’ils ont la charge de gérer.

    Trente millions de frais de campagne pour avoir 281 élus communaux, dont 15 maires

    Dr Oumar Mariko a rappelé qu’à l’issue des dernières élections communales son parti a eu 281 conseillers municipaux, dont 16 maires. Selon Dr Mariko, son parti a aujourd’hui 15 maires, parce que la Cour suprême lui aurait enlever un. Qu’à cela ne tienne, il a félicité les militants et sympathisants du parti SADI pour le travail et l’effort fourni sur le terrain.

    « En tout et pour tout, notre parti a mobilisé 30 millions de FCFA pour soutenir 232 listes pour environ 1225 candidats. Et, quand on sait que des adversaires politiques ont mobilisé des centaines de millions sans avoir notre score, on doit être fier », a-t-il déclaré.

    Dr Mariko a ensuite rappelé que le Congrès passé avait recommandé au bureau politique du parti SADI de rencontrer les élus pour les édifier sur les soucis du parti et leur donner des instruction pour la bonne gestion des communes qu’ils ont la lourde responsabilité de gérer.

    « Nous avons décidé de venir faire cette rencontre à Koutiala pour rendre hommage aux militants et sympathisants du cercle de Koutiala qui ont pu faire élire 77 conseillers et un plus grand nombre de Maires », a-t-il ajouté.

    Après avoir rappelé que le parti SADI est un parti de l’opposition, Dr Oumar Mariko a invité les élus SADI à travailler avec les textes du pays et leur intime conviction pour le développement de leur commune et pour le bonheur des populations. « Travaillez pour l’épanouissement de vos communes et ne travaillez pas à créer des problèmes à vos populations », a-t-il conseillé.

    Aux élus SADI, Dr Oumar Mariko a indiqué : « Vous devez être des exemples partout où vous êtes pour la renommée de votre parti en vue d’autres victoires ».

    En sa qualité de representant du Préfet de Koutiala, Souleymane Tembely, 2ème adjoint, a indiqué le cercle se rejouissait de cette initiative du parti SADI qui vise le renforcement des capacités des élus communaux.

    « En ce moment de début de mandat, personne ne peut nier la nécéssité de renforcer les compétences des élus communaux en matioère de bonne gouvernance et en matière de mobilisation de ressources », a-t-il déclaré.

    Avant de déclarer l’ouverture sollennelle des journées Communales du parti Sadi, il a invité les Conseillers municipaux à une assiduité qui leur sera profitable par la suite dans l’accomplissement de leurs missions. Il les a rassuré du soutien de la tutelle.

    Pour ces journées municipales, le parti SADI a concocté un programme très alléchant. Le Programme prévoit qu’une délégation de la Direction nationale des Collectivités va s’entretenir avec les élus SADI, afin de les édifier sur les fondamentaux de la décentralisation et les pratiques de redevabilité. Il est aussi prévu que les élus SADI devait être édifiés sur le compte administratif.

    Pour la deuxième journée, le programme prévoit des communications sur la gestion communale, la mobilisation et la répartition des ressources locales. En de l’élaboration d’un outil de contrôle et de suivi de la gestion communale du parti SADI, cette journée devait être mise à profit pour une communication du Président du parti sur la gestion communale, notamment la vision du parti SADI sur l’activité communale.

    Assane Koné

    Assane Koné

    Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

    Un message, un commentaire ?

    Qui êtes-vous ?

    Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

    Ajoutez votre commentaire ici
    • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

    • Mots-clés : menunav

    Annonce