• Votre Journal en ligne Contact
  • Les Plus lus

    L’ultimatum de « ANTE A BANA » : Ce qui est prévu après le 15 août 2017

    « Plateforme « ANTÈ A BANA - Touche pas ma Constitution ! », organisera une marche pacifique le mercredi 16 Août 2017 pour exiger la mise en accusation de Mr Ibrahim Boubacar Keïta pour haute trahison afin qu’il soit démis de ses fonctions de Président de la

    Crise malienne : Accusée la France réagit

    Accusée par de nombreux maliens, souvent dans la presse ou sur les réseaux sociaux, d’être la principale instigatrice de la crise malienne, la France réagit. Lisez le communiqué publié à cet effet par l’Ambassade de France au Mali ! Communiqué

    Nord du Mali : Les États-Unis Condamnent les Violations Récurrentes du Cessez-le-feu au Mali

    Les États-Unis condamnent les violations récurrentes du cessez-le-feu qui ont eu lieu au Mali entre les groupes armés signataires de l’accord de paix d’Alger de 2015. Nous exhortons les parties à cesser immédiatement les hostilités et à respecter strictement

    Version imprimable de cet article Version imprimable | |

    LEVEE DE LA GREVE ILLIMITEE DU SNS-AS-PF : Premier succès pour le PM

    mardi 18 avril 2017 , par Assane Koné

    Une semaine après sa nomination comme chef du gouvernement, le Premier ministre Abdoulaye Idrissa Maiga vient de gagner son premier succès. Il s’agit de l’accord intervenu entre le gouvernement et les syndicats de la santé qui a abouti à la levée du mot d’ordre de grève illimitée dimanche 16 avril.

    A l’issue de plusieurs séries de discussions entre les médiateurs de l’Etat et les deux syndicats de la santé de l’action sociale et de la promotion de la femme que le mot d’ordre de grève illimitée a été levée dimanche 16 avril. La fin de la grève des agents de la santé intervient après 38 jours de cessation de travail dans les hôpitaux, les Centres de santé de référence, et les Cscoms.

    L’annonce de la reprise du travail par les syndicalistes a été accueillie avec soulagement et par les grévistes, le gouvernement mais surtout par les populations. Les 38 jours de grève ont été vus comme un cauchemar pour les usagers pour les malades et parents qui ont tant souffert. Pendant le temps qu’à durer la grève illimitée, les populations se sont rabattus bon an mal an vers les structures de santé privées.

    Comme pour dire qu’il suit de très près l’affaire des différents syndicats grévistes notamment celui de la santé, le chef de l’Etat, Ibrahim Boubacar Keita, profitant du premier Conseil des ministres du nouveau gouvernement dimanche 16 avril, a dit être attentif à la nécessité d’améliorer les conditions de vie des agents de l’Etat. IBK a appelé les syndicalistes à faire preuve de « raison et de responsabilité ».

    Le gouvernement, lui aussi à travers son porte-parole s’est félicité de la levée du mot d’ordre de grève illimitée des agents de la santé. Pour Abdel Karim Konaté, le gouvernement va tout mettre en œuvre pour honorer ses engagements pour le bien des populations.

    La reprise du travail dans le secteur de la santé est une première victoire pour le nouveau Premier ministre Abdoulaye Idrissa Maiga. Ce dernier au lendemain de sa nomination s’est rendu dans des hôpitaux et a lancé réaffirmé sa volonté inébranlable à trouver une issue à la grève. Quelques jours après, le PM a ensuite rencontré les principales centrales syndicales pour qu’ils s’investissent aux côtés du gouvernement pour trouver une solution.

    Après deux jours de négociations intenses, les négociateurs plus que jamais requinqués ont fini par prêté une oreille attentive à la plus part des revendications des syndicats de santé.

    Ainsi sur les neuf points de revendications, huit ont fait l’objet d’accord et un accord partiel, a laissé entendre les différents responsables des syndicats de la santé. Ces derniers ont félicités le gouvernement d’avoir enfin compris leurs messages. Et de demander pardon à la population pour les désagréments causés.

    Les points d’accord et l’accord partiel portent sur : l’octroi et l’augmentation substantielle des primes de fonction spéciales, de primes de garde, des primes de monture, et l’intégration des émoluments de bi-appartement dans leur salaire ; la revalorisation de la fonction publique socio-sanitaire et de la Promotion de la Famille à travers l’adoption d’un plan de carrière pour tous, d’un plan de formation continue et d’un plan de motivation ; la satisfaction des points contenus dans les résolutions du 12è congrès ; le maintien et l’extension des ristournes dans leur esprit d’antan ; la prise en charge à 100% des soins médicaux et du médicament du personnel socio-sanitaire et de la promotion de la famille assujettis à l’Amo conformément au Décret 002-311 du 04 juin 2012 ; l’intégration dans la fonction publique des contractuels payés sur les ressources propres, des fonds PTTE, des nourrices de la pouponnière I et la régularisation de la situation des autres catégories de travailleurs de ladite structure conformément à la réglementation du travail ; l’octroi d’autorisation et de congés de formation à tous les travailleurs ayant respecté la réglementation en vigueur ; le respect des libertés syndicales à tous les niveaux et l’annulation des mutations abusives des responsables syndicaux dont le mandat est en cours ; la régularisation des agents victimes du contrôle physique et des agents de la santé de la région de Gao omis pour les frais de retour et d’installation.

    Si le Premier ministre Maiga a pu trouver solution à ce premier souci, il a deux autres dossiers chauds à gérer. Il s’agit de la grève illimitée du syndicat national de l’enseignement supérieur déclenchée la semaine dernière et la grève de l’éducation nationale. En attendant d’ouvrir les négociations avec les deux syndicats, on peut d’ores et déjà dire qu’Abdoulaye Idrissa Maiga a gagné une première bataille et doit s’atteler pour gagner la guerre.

    A.S

    Assane Koné

    Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

    Un message, un commentaire ?

    Qui êtes-vous ?

    Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

    Ajoutez votre commentaire ici
    • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

    • Mots-clés : menunav

    Annonce