• Votre Journal en ligne Contact
  • Les Plus lus

    L’ultimatum de « ANTE A BANA » : Ce qui est prévu après le 15 août 2017

    « Plateforme « ANTÈ A BANA - Touche pas ma Constitution ! », organisera une marche pacifique le mercredi 16 Août 2017 pour exiger la mise en accusation de Mr Ibrahim Boubacar Keïta pour haute trahison afin qu’il soit démis de ses fonctions de Président de la

    Crise malienne : Accusée la France réagit

    Accusée par de nombreux maliens, souvent dans la presse ou sur les réseaux sociaux, d’être la principale instigatrice de la crise malienne, la France réagit. Lisez le communiqué publié à cet effet par l’Ambassade de France au Mali ! Communiqué

    Nord du Mali : Les États-Unis Condamnent les Violations Récurrentes du Cessez-le-feu au Mali

    Les États-Unis condamnent les violations récurrentes du cessez-le-feu qui ont eu lieu au Mali entre les groupes armés signataires de l’accord de paix d’Alger de 2015. Nous exhortons les parties à cesser immédiatement les hostilités et à respecter strictement

    Version imprimable de cet article Version imprimable | |

    Conseil du district de Bamako : Rénovation du marché Rose et du Hall aux légumes

    vendredi 10 mars 2017 , par Assane Koné

    La session extraordinaire 2017 du conseil du district de Bamako, s’est tenue le mardi 7 mars 2017 à la Mairie du district sur le projet de reconstruction du marché Rose et le Hall aux légumes. L’objectif est de présenter aux commerçants le projet de rénovation du Marché Rose et du Hall de légumes de Bamako, afin de comprendre l’existence et le statut juridique du site et de prendre en compte tous les moyens possibles et d’éviter les rixes.

    La rencontre a été présidée par le Maire du district de Bamako, Adama Sangaré, en présence du représentant des membres du marché Rose Seydou Coulibaly, le représentant des membres des Halles aux légumes, Amidou Tangara, les membres du conseil. Ainsi que les autres membres des différentes associations du marché.

    Le Maire dans son intervention, a souligné le problème de rénovation de ces deux marchés qui selon lui est très difficile, d’abord le marché avait fait l’objet d’incendie 1993-1997 et en 2013, « nous avons procéder par méthode de faire en sorte de combiner entre les différentes associations qui sont dans le marché afin qu’elles comprennent que le problème est très difficile, pour cela nous avons fait recours au bailleur de fonds pour le financement avec tous les risques que cela peut comporter. C’est la raison pour laquelle le premier draft a été proposé aux commerçants la semaine dernière, pour qu’ensemble nous puissions nous mettre d’accord sur un document » a déclaré le maire de la commune du district de Bamako.

    La direction régionale de la revue des marchés en partenariat avec les différentes associations qui font le relais entre les commerçants et la ville selon le maire, ont travaillés ensemble pour connaitre le nombre des personnes installées. « Nous sommes prêts à aller à un nombre de place important dans ce marché avec une organisation encore plus moderne » a-t-il indiqué.

    Il dira ensuite qu’il est indispensable que le marché puisse voir le jour, car de l’actualité ce besoin ressort. « Ceux qui sont dans les difficultés en fonction des différents incendies qui ont eu lieu dans les sites et qui n’ont pas pu être évolués, seront effectivement entendus afin de voir quelle proposition on peut faire afin de conserver les places qui sont les leur. Cela est notre volonté et notre orientation et nous allons faire que cela soit exécuté conformément aux missions que le conseil nous a instruit et conformément aux souhaits des partenaires » a fait savoir M. Sangaré.

    Concernant le réaménagement, il dira que des sites sont retenus en partenariat avec le ministère de tutelle et du commerce et avec les associations, mais qui ne sont pas définitifs.

    Les deux représentants du marché Rose et des Halles aux légumes, ont tous exprimé leur satisfaction pour la rénovation de ces deux marchés, et leur reconnaissance envers le maire du district et le gouvernement du Mali. Ils réaffirment leur engagement pour la réalisation de ce lourd travail et sa mise en place, ils recommandent un lieu de réaménagement provisoire.

    Le Marché de Bamako est l’un des plus grand marché de toute l’Afrique, a souligné le présentateur du projet. Il a ensuite parlé de l’état de sécurité de ces marchés fréquentés par toute la population. Il dira ensuite que les problèmes qu’englobent ces marchés sont ceux qui rendent difficiles sa mise en œuvre. Au niveau du marché Rose une superficie concernant la reconstruction, 31 447, 29 M2, dont sont logés 3000 magasins qui varient entre deux mettre et dix mètres. En ce qui concerne le marché Rose, 4 88 6, 92M2 magasins pour 500 stands de légumes. Selon le présentateur du projet.

    Bintou COULIBALY (stagiaire)

    Assane Koné

    Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

    Un message, un commentaire ?

    Qui êtes-vous ?

    Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

    Ajoutez votre commentaire ici
    • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

    • Mots-clés : menunav

    Annonce