• Votre Journal en ligne Contact
  • Les Plus lus

    Mali/UE : Abdoulaye Idrissa Maïga rencontre la Haute Représentante/Vice-présidenteFederica Mogherini

    La Haute Représentante/ Vice-présidente Federica Mogherini a reçu le Premier Ministre du Mali de S.E. Abdoulaye Idrissa Maïga à Bruxelles le 12 Octobre pour aborder des sujets d’intérêt commun : la mise en œuvre de l’Accord de Paix et Réconciliation, la situation

    PNUD au Mali : Aboubacar Koulibaly est le nouveau Directeur pays

    Bamako le 5 octobre 2017 : Aboubacar Koulibaly, de nationalité guinéenne est le nouveau Directeur Pays du PNUD au Mali. M. Koulibaly a plus de 15 ans d’expérience approfondie dans le domaine du développement, notamment la conception et la mise en œuvre des

    Refus de visas aux tchadiens par Donald Trump : Le G5 Sahel exprime sa surprise

    Lisez la Déclaration de la Présidence en exercice du G5 Sahel, suite à la décision du Gouvernement fédéral américain d’inscrire la République du Tchad sur la liste des pays visés par le décret migratoire. La Présidence en exercice du G5 Sahel a appris, avec

    Version imprimable de cet article Version imprimable | |

    Protection Civile : En 2016 le Mali a enregistré 12 343 cas d’accidents pour 938 morts et 21 389 blessés

    vendredi 10 mars 2017 , par Assane Koné

    « Courant 2016, les unités de Protection civile ont effectuée 14 972 interventions au cours desquelles ont été enregistrés 938 morts et 21 389 blessés, avec une prédominance des accidents de la circulation au nombre de 12 343 cas. Une augmentation croissante du nombre des interventions a été constaté grâce à leur grande mobilité et aux sollicitations de plus en plus de leurs unités », tel est le bilan présenté par le Colonel Seydou Doumbia, Directeur général de la protection civile. C’était le jeudi 1er mars 2017, lors de la journée de la célébration de la journée internationale de la protection civile. Le thème retenu pour cette année était : « ensemble avec la protection civile face aux catastrophes ».

    Les objectifs visés par cette journée sont entre autres : attirer l’attention du public le plus large sur le rôle de la protection civile dans la vie quotidienne des populations, de sensibiliser les populations sur les mesures à adopter en cas de catastrophe.

    Cette journée a été couplée à la cérémonie de sortie de seize (16) administrateurs promus au grade de Commandant sapeur-pompier, bénéficiaires d’une formation professionnelle de chef de colonne à l’Ecole Nationale de la Protection Civile.

    La célébration de cette journée chaque 1er mars, a été placée sous la présidence du Ministre de la Sécurité et de la Protection Civile, le Colonel Salif Traoré, en présence du directeur générale de la police nationale, Moussa Ag Infahi, du directeur général de la protection civile, Colonel Seydou Doumbia. Ainsi que plusieurs acteurs de la Sécurité.

    « L’intégrité de l’environnement, l’équité sociale et l’efficience économique sont alors durement touchées suite à une catastrophe majeure », a indiqué le directeur générale de la protection civile, Colonel Seydou Doumbia. Avant d’affirmer que cette journée vise aussi de travailler en amont des menaces afin qu’il y ait moins de victimes et moins de dégâts matériels, dans le souci de réduire les risques de catastrophes qui vise à diminuer la vulnérabilité des populations en les préparant mieux aux menaces par la prévention et l’atténuation des impacts des catastrophes.

    Pour gagner ce combat, M. Doumbia dira qu’il est nécessaire d’enclencher une solidarité collective autour de la Protection Civile, dans sa lutte contre les catastrophes de toute nature. Un procédé qui doit engager les pouvoirs publics à tous les niveaux, voire national et régional, local, communautaire, mais aussi et surtout la société civile, les opérateurs économiques, les élus locaux, toutes les bonnes volontés, en mettant en synergie leurs efforts afin de lutter efficacement contre les catastrophes.

    Ensuite, c’est une occasion d’apprécier les réalisations effectuées et de se projeter sur l’avenir. A cet égard il a noté certains faits majeurs durant l’année écoulée : Le recrutement et la formation de 500 élèves sapeurs-pompiers avec la formation continue de 977 fonctionnaires de la protection civile à l’Ecole Nationale de la Protection Civile et 23 à l’étranger dans des pays partenaires.

    Sur le plan des équipements, il a noté l’acquisition de 24 véhicules, toutes catégories confondues avec 13 motos, 1 zodiac, 1 pirogue à moteur, 7 groupes électrogènes. En ce qui concerne les infrastructures, le Colonel Seydou Doumbia a rappelé l’ouverture des centres de secours des 1008 Logements, de Kabala et de Kita, ainsi que celui de San dans les prochains jours, avec la construction en cours d’une infirmerie à Gao, grâce à l’appui de la MINUSMA. Il a ensuite fait savoir que la Protection civile est représentée dans toutes les capitales régionales du Mali. « En effet, grâce aux efforts du Gouvernement, la Protection civile est devenue mieux structurée avec des capacités opérationnelles améliorées », a-t-il indiqué.

    En effet, courant 2016, les unités de Protection civile ont effectuée 14 972 interventions au cours desquelles ont été enregistrés 938 morts et 21 389 blessés, avec une prédominance des accidents de la circulation au nombre de 12 343 cas. Une augmentation croissante du nombre des interventions a été constatée grâce à leur grande mobilité et aux sollicitations de plus en plus de leurs unités. Avec l’appui décisif et multiforme des partenaires de la Protection civile qui sont les Agences des Nations Unies, les ONG, la MINUSMA, la Coopération Française à travers le programme APCA, dans le cadre du renforcement des capacités des unités d’interventions et de formation.

    La Protection civile malienne s’est réjouit de la confiance portée en elle, à la tête du nouveau programme APCAO, regroupant les services de protection civile de 9 pays de la sous-région. « Depuis sa création en 1972, la protection civile malienne est membre à part entière de l’Organisation Internationale de la Protection Civile, des textes législatifs et réglementaires prises par le Mali pour encadrer la gestion des risques de catastrophes notamment le Plan ORSEC, la Stratégie Nationale et la Plateforme Nationale de Gestion des Risques de Catastrophes, le place parmi les pays en tête dans l’application du Cadre d’Action de SENDAI, une des références internationales en la matière », nous a fait savoir directeur générale.

    « La monté de la puissance de la protection civile va être bientôt consacrée dans une loi de programmation des services de sécurité intérieure et de protection civile », a déclaré le ministre de la sécurité et de la protection civile, le Colonel Salif Traoré. Avant d’ajouter que cela permettra également dans les 5 ans à venir de transformer la protection civile en un service plus professionnel, mieux équipé, mieux adapté et qui est présent sur tout le territoire.

    Le colonel Traoré a témoigné toute leur reconnaissance envers les plus hauts responsables de l’état qui ont consenti d’énormes d’efforts cette année. Il a félicité et lancé un message à l’endroit des partenaires de la protection civile et à toutes les bonnes volontés d’encourager ce service qui sauve des vies tous les jours. Il a conclu en lançant un appel à la population civile d’écouter, de s’approprier les messages que véhicule la protection civile sans cesse, cela permettra de réduire les accidents de la route et les accidents domestiques.

    Bintou COULIBALY (stagiaire)

    Assane Koné

    Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

    Un message, un commentaire ?

    Qui êtes-vous ?

    Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

    Ajoutez votre commentaire ici
    • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

    • Mots-clés : menunav

    Annonce