• Votre Journal en ligne Contact
  • Les Plus lus

    Attaque terroriste du Campement Kangaba : Le RPM condamne

    Le dimanche 18 juin 2017, au petit soir, des individus présentés comme des terroristes djihadistes, ont attaqué le Campement kangaba. Officiellement , cette attaque aurait fait 9 victimes : 5 innocentes victimes dont un élément des forces armées et de sécurité

    Mamadou Ismaila KONATE, ministre de la justice : « Le gouvernement est engagé pour accélérer la mise en œuvre des points d’accord conclus entre lui et les syndicats »

    Dans un communiqué diffusé par le ministère de la justice, Me Mamadou Ismaïla konaté, ministre de la Justice garde des Sceaux, a rencontré les partenaires sociaux de son département à leur demande. Lisez le communiqué qui a sanctionné ces différentes rencontres !

    Rapport conjoint AMDH/FIDH : Accusée, l’AMDH se défend

    Le Président de l’Association Malienne des Droits de l’Homme (AMDH) invite l’opinion nationale à faire attention à la désinformation et à la campagne d’intoxication de certains organes de presse suite à la publication de son rapport conjoint avec la FIDH, le 11 mai

    Version imprimable de cet article Version imprimable | |

    Environnement : La gestion efficiente des ressources naturelles passe par un plan d’aménagement fiable et appliqué

    vendredi 10 mars 2017 , par Assane Koné

    Les travaux de l’atelier de restitution des résultats de l’étude du schéma directeur d’aménagement et de développement durable du Delta Intérieur du Niger (SDADD-DIN), s’est déroulé le jeudi 9 mars 2017 à l’hôtel Salam de Bamako. L’ouverture de cet atelier de restitution a été présidée par le représentant du ministre de l’environnement, de l’assainissement et du développement durable, Beykoro Fofana, en présence du coordinateur national du PDD-DIN, du directeur national des eaux et forets, du directeur national de l’aménagement du territoire.

    Le représentant du ministre de l’environnement de l’assainissement et du développement durable, Beykoro Fofana, a rappelé que cette étude a été réalisée par le programme de développement durable du Delta Intérieur du Niger (PDD-DIN) à travers le bureau d’Etude ID-Sahel, avec pour objectif de mettre à la disposition des décideurs un outil spécial de planification et d’organisation des activités socio-économiques et environnementales, pour un d développement humain durable du Delta Intérieur du Niger.

    Il a ensuite précisé que le Delta Intérieur du Niger est une zone humide d’importance nationale et internationale dont, l’ensemble est érigé en « site RAMASAR » depuis janvier 2004. Il constitue la plus vaste zone humide continentale de l’Afrique de l’ouest et se classe comme la seconde du continent africain après celle de l’Okavango au Botswana, avec une superficie de 41 195 Km2.
    Il constitue une région à forte potentialité économique assurant au million et demie de personnes qui y vivent : l’alimentation en eau, la pêche, la production agricole et animale, la fourniture de produits de la forêt et de la faune et en fin la navigation.

    Dans son intervention, il a souligné que le Delta Intérieur du Niger subit actuellement les effets des changements climatiques. Ceci accentue inévitablement la vulnérabilité des écosystèmes et des populations qui y vivent, notamment les femmes et jeunes et crée une source de tension et de pression entre les exploitations de ces ressources.

    « Au Mali, l’aménagement du territoire est caractérisé depuis quelques années, par des réformes institutionnelles et par une multitude de politiques et programmes sectoriels privilégiant les courts et moyens termes » a fait savoir le représentant du ministre de l’environnement, de l’assainissement et du développement durable. En effet, la politique nationale d’aménagement du territoire, adoptée en conseil des ministre le 15 mars 2006, est une réponse au besoin de mise en synergie des interventions de l’ensemble des acteurs pour assurer un développement équilibré, harmonieux, solidaire et durable du territoire national.

    L’Etat n’est plus le seul acteur de la gestion de l’espace national, a souligné M. Beykoro, avant d’ajouter que le secteur privé et les nouveaux acteurs comme les collectivités territoriales (CT) sont reconnus et commencent à s’affirmer dans l’exercice de la maitrise d’ouvrage de leur développement. Cette situation impose des efforts de mise en cohérant des actions de développement sectorielles et territoriales, et de spécialisation des investissements. Par ailleurs, il dira que les engagements sous régionaux et internationaux de même que les impératifs du développement durable exigent de plus en plus des réponses adaptées en termes d’organisation du territoire pour assurer sa cohésion et la compétitivité économique.

    L’aménagement du territoire en tant que politique de planification stratégique et de gestion de l’espace national, selon lui, constitue à cet effet une des meilleures solutions pour assurer l’organisation et l’utilisation optimale du territoire.

    L’elaboration du schema directeur d’aménagement et de développement durable du delta du Niger (SDADD-DIN), a expliqué M. Fofana, apparait comme un outil de planification spécile de premier degré qui opérationnalise les orientations de la politique nationale de l’aménagement du territoire et PDD-DIN en définissant les conditions d’une utilisation optimale des ressources et de l’espace du Delta Intérieur du Niger par l’ensemble de la collectivité et sur le long terme. Il est donc un instrumentent qui assure une démarche de planification de développement harmonieux de l’espace national par la meilleure répartition des activités et partant, des populations en fonction des équilibres économiques et écologiques recherchés.

    Il ajoutera ensuite que l’élaboration de ce schéma a mis à contribution pendant près d’une année, l’ensemble des cadres, agents et élus communaux de sa zone d’intervention dans les régions de Ségou, Mopti et Tombouctou, pour aboutir à la production de trois documents : le bilan diagnostique sectoriel du delta intérieur du Niger (DIN), l’analyse sectoriel dynamique du DIN et les perspectives d’aménagement du DIN à travers des axes stratégiques majeurs.

    Il a conclu ses propos en remerciant l’ambassade de Suède pour son accompagnement technique et financier pour la tenue de cet atelier.

    Bintou COULIBALY (stagiaire)

    Assane Koné

    Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

    Un message, un commentaire ?

    Qui êtes-vous ?

    Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

    Ajoutez votre commentaire ici
    • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

    • Mots-clés : menunav

    Annonce