• Votre Journal en ligne Contact
  • Les Plus lus

    Attaque terroriste du Campement Kangaba : Le RPM condamne

    Le dimanche 18 juin 2017, au petit soir, des individus présentés comme des terroristes djihadistes, ont attaqué le Campement kangaba. Officiellement , cette attaque aurait fait 9 victimes : 5 innocentes victimes dont un élément des forces armées et de sécurité

    Mamadou Ismaila KONATE, ministre de la justice : « Le gouvernement est engagé pour accélérer la mise en œuvre des points d’accord conclus entre lui et les syndicats »

    Dans un communiqué diffusé par le ministère de la justice, Me Mamadou Ismaïla konaté, ministre de la Justice garde des Sceaux, a rencontré les partenaires sociaux de son département à leur demande. Lisez le communiqué qui a sanctionné ces différentes rencontres !

    Rapport conjoint AMDH/FIDH : Accusée, l’AMDH se défend

    Le Président de l’Association Malienne des Droits de l’Homme (AMDH) invite l’opinion nationale à faire attention à la désinformation et à la campagne d’intoxication de certains organes de presse suite à la publication de son rapport conjoint avec la FIDH, le 11 mai

    Version imprimable de cet article Version imprimable | |

    Journée mondiale des Douanes 2017 : Les soldats de l’économie au service du développement, avec une barre fixée à 585 milliards FCFA

    vendredi 27 janvier 2017 , par Assane Koné

    Le Mali, à l’instar des autres pays membres de l’OMD (Organisation mondiale des douanes), a célébré, le jeudi 26 janvier 2017, la journée internationale de la douane, sous le thème : « L’analyse des données au service d’une gestion efficace des frontières ». C’était au siège de la direction générale des Douanes du Mali, sise à Faladiè.

    Placée sous l’égide de Marimpa SAMOURA, représentant le ministre de l’Economie et des finances, la journée commémorative s’est déroulée en présence du nouveau DG des douanes, l’inspecteur général Aly COULIBALY. On y notait également la présence de plusieurs responsables et agents des douanes.

    Selon ces organisateurs, la présente journée mondiale commémore, tous les ans, la session inaugurale du Conseil de coopération douanière, qui s’est tenue à Bruxelles, le 26 janvier 1953 et qui est devenu, plus tard, l’Organisation mondiale de la douane.

    La journée internationale de la douane est aussi devenue l’occasion annuelle pour les douanes du monde entier d’engager des échanges avec leurs partenaires publics et privés autour d’un thème retenu par l’OMD.

    L’OMD dédie l’année 2017 à la promotion de l’analyse des données avec pour slogan « L’analyse des données au service d’une gestion efficace des frontières ».

    Pour le DG, l’inspecteur général, Aly COULIBALY, il s’agira pour les administrations des douanes et leurs partenaires de mutualiser leurs efforts dans un domaine devenu avec le temps un élément incontournable du processus de modernisation en matière de gestion des contrôles et de la facilitation des échanges.

    De même, a-t-il fait savoir, l’analyse des données peut engager la douane sur la voie de nouveaux succès tant en matière de contrôle que de facilitation, en lui permettant notamment : d’améliorer ses mécanismes de gestion des risques pour une meilleure détection des irrégularités, des envois illicites, des mouvements suspects de personnes et de flux financiers, et ainsi faciliter le commerce légitime.

    Aussi, permet-elle, de s’appuyer sur l’histoire des activités d’un opérateur ou d’un voyageur afin de mieux anticiper son comportement ; d’ouvrir un dialogue avec d’autres services gouvernementaux afin de tirer parti de leurs expériences et de leurs expertises.

    L’analyse efficiente des données également permet de mener des recherches quantitatives afin de perfectionner les connaissances en interne ; de consolider la mesure de la performance afin d’améliorer les pratiques et l’éthique des douaniers.

    Afin de bénéficier de ces avantages, M. COULIBALY a invité les administrations douanières à faire de l’analyse des données une priorité stratégique et se doter d’une technologie de pointe, adopter les politiques adéquates en matière d’information et de recruter les experts nécessaires pour la collecte et l’analyse des données. Toute chose qui permettra de maximiser davantage les recettes douanières.

    Le DG a profité de l’occasion pour rappeler à ses agents qu’en 2017, les prévisions de recouvrement des recettes douanières assignées à l’administration des douanes sont fixés à 585 milliards FCFA, soit 215 milliards au titre des importations de produits pétroliers, 370 milliards FCFA au titre des marchandises solides. Ces prévisions, a-t-il souligné, sont en progression de 11,85% par rapport de l’année écoulée.

    De façons linaire, il s’agit pour les services des douanes du Mali de réaliser une moyenne de 48 ,750 milliards de F CFA de recettes par mois. « Nous pensons être au rendez-vous à la date du 31 décembre 2017 ».

    En effet, les résultats atteints en terme de recouvrement au titre de l’année écoulée sont estimés à 525,5 milliards F CFA, soit un taux de 100,49%. Répartis comme suit : 196,7 milliards F CFA au titre des recettes sur les importations des produits pétroliers et 328,8 milliards de F CFA au titre des recettes sur les marchandises solides.

    Ces résultats forts appréciables constituent un motif de satisfactions pour la douane malienne en ce début d’année où les objectifs ont été revus à la hausse.

    Pour ce faire, le DG de la douane, dit compter d’abord sur ses hommes, mais surtout et aussi sur les partenaires qui sont les opérateurs économiques, les industriels, les commerçants, les transitaires, etc.

    Notons que la cérémonie de lancement des activités commémoratives de la journée internationale de la douane a été sanctionnée par la remise d’un certificat de mérite à 20 cadres de l’administration douanière pour leur performance dans le travail au cours de l’année 2016.

    Mais avant, il y a eu une projection qui a retracé les réalisations de 2016 et les prévisions de 2017 de la douane, suivi d’un panel sur le thème de la journée.

    Par Zié OUATTARA

    Assane Koné

    Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

    Un message, un commentaire ?

    Qui êtes-vous ?

    Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

    Ajoutez votre commentaire ici
    • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

    • Mots-clés : menunav

    Annonce