• Votre Journal en ligne Contact
  • Les Plus lus

    Plan International et l’organisation de développement danoise BØRNEfonden vont fusionner

    Plan International Danemark, ONG majeure pour les droits des filles, et BØRNEfonden, organisation de développement danoise en faveur des jeunes, vont fusionner dans le but de renforcer leur impact sur les enfants et les jeunes vulnérables en Afrique de

    Niger et Mali : Les Missions EUCAP Sahel au cœur des défis transfrontaliers

    Comment mieux assurer la sécurité transfrontalière entre le Mali et le Niger face à la situation sécuritaire qui se dégrade ? Le séminaire « Gestion de la criminalité transfrontalière entre le Niger et le Mali »du 4 au 5 décembre réunissait à Niamey des

    Meeting du Collectif des Associations AN TE, A BANNA : « IBK, a de toute évidence échoué… »

    « IBK, a de toute évidence échoué : Echouer de rassembler les maliens, échouer de lutter contre l’insécurité, échouer de régler la question du nord, échouer tout simplement de faire vivre le Mali ». Nous indique le déclaration du grand meeting populaire et

    | |

    Processus d’instauration et d’extension de l’assurance maladie : Bamako abrite une rencontre de la CIPRES

    jeudi 15 décembre 2016 , par Assane Koné

    L’hôtel Onomo de Bamako a abrité les travaux de la première réunion du comité technique chargé d’accompagner les Etats membres de la CIPRES (Conférence interafricaine de prévoyance sociale) dans leur processus d’instauration et d’extension de l’assurance Maladie. Cette réunion a été co-organisée par la caisse nationale d’assurance maladie (CANAM), le mercredi 14 décembre 2016.

    La rencontre a été présidée par le représentant du ministre de la solidarité et de l’action humanitaire, Amadou Diallo, en présence du secrétaire exécutif de la CIPRES, Innocent Makoumbou, du directeur général de la CANAM, Ankoundio Luc Togo. Ainsi que d’autres personnalités.

    Le représentant du ministre de la solidarité et de l’action humanitaire, Amadou Diallo, a fait savoir que, dans l’ensemble des 16 Etats membres de la CIPRES, le processus d’instauration et d’extension de l’assurance maladie constitue une priorité et un défit majeur à relever, afin de permettre à la plus grande majorité de la population vivant dans cet espace de bénéficier d’une couverture de sécurité sociale de base en vue de leur garantir et offrir des prestations sanitaires de qualité plus accessibles financièrement et géographiquement.

    Car dans la plupart de ces Etats, la couverture de l’assurance maladie se limite aux travailleurs du secteur public et privé et la majorité des populations qui se trouve dans le secteur informel est presque sans couverture de sécurité sociale.

    Selon l’organisation internationale du travail (BIT), des inégalités et des poches de vulnérabilité parfois extrêmes persistent dans les pays à revenu faible. Quelques statistiques illustrent fort bien la situation. Plus de 90% de la population vivant dans des pays à faible revenu ne bénéficie d’aucun droit à une couverture santé, près de 18 000 enfants meurent chaque jour dans le monde de causes évitables, seules 28% des femmes occupant un emploi dans le monde sont protégées par des prestations de maternité en espèce.

    La création du comité technique, qui siège pour la première fois à Bamako dira M. Diallo, se situe dans ce cadre, ce qui concrétise la volonté manifeste et l’engagement des Etats membres de la CIPRES en faveur de la mise en place de l’assurance maladie.

    Selon le représentant du ministre de la solidarité, le comité technique a surtout un rôle d’appui et de conseil auprès des Etats membres de la CIPRES, en travaillant aux cotés des responsables nationaux en charge de la mise en œuvre de l’assurance maladie et son extension, sans vouloir se substituer à eux.

    Le secrétaire exécutif de la CIPRES, Innocent Makoumbou, a rappelé que le conseil des ministres de tutelle de la prévoyance sociale, conscient de l’importance de l’assurance maladie et soucieux d’améliorer les conditions de vie des populations de nos Etats, a par décision No427/CM/CIPRES du juin 2015, mis en place un comité technique d’assurance maladie constitué de huit (8) membres ressortissants du Burkina Faso, Congo, Coté d’Ivoire, Gabon, Mali, Niger, Sénégal et Togo.

    Ce comité qui doit accompagner techniquement, a ajouté le secrétaire exécutif de la CIPRES, les Etats membres dans leurs processus d’instauration et d’exécution de l’assurance maladie a pour mission de : définir les principes nécessaires à observer dans le processus de mise en place de l’assurance maladie, recueillir les besoins d’assistance exprimés par les Etats membres ayant au préalable réalisés des avancées en matière d’instauration de l’assurance maladie, élaborer sur la base de la demande de l’Etat membre, un plan d’accompagnement avec la participation aux travaux, des représentants du pays demandeur, rechercher les partenaires et mettre en place un cadre de partenariat en vue de la mise en œuvre du plan d’accompagnement, au cas où celui-ci ne peut se faire par la CIPRES elle-même, etc.

    Cette rencontre arrive à un point nommé selon M. Innocent, au regard des défis qu’il nous faut impérativement relever en matière d’assurance maladie, ceci afin de permettre à nos Etats de disposer d’organismes d’assurance maladie moderne et viables qui à terme, assureront la couverture de l’ensemble de nos populations.

    « C’est l’occasion de nous accorder en tant que expert, d’accompagner techniquement les différentes pays » a déclaré le directeur général de la CANAM, Ankoundio Luc Togo. Avant d’ajouter que le rôle de la CANAM est de partager ses expériences avec les autres.

    C’est dans ce cadre dira M. Togo que le comité technique a la charge d’accompagner aussi bien pour ceux qui ont commencé et ceux qui sont entrain de commencer de manière à ce que, à terme, touts les pays de la conférence interafricaine de prévoyance sociale puisses avoir un système d’assurance maladie.

    Bintou COULIBALY (stagiaire)

    Assane Koné

    Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

    Un message, un commentaire ?

    Qui êtes-vous ?

    Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

    Ajoutez votre commentaire ici
    • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

    • Mots-clés : menunav

    Annonce