• Votre Journal en ligne Contact
  • Les Plus lus

    L’ultimatum de « ANTE A BANA » : Ce qui est prévu après le 15 août 2017

    « Plateforme « ANTÈ A BANA - Touche pas ma Constitution ! », organisera une marche pacifique le mercredi 16 Août 2017 pour exiger la mise en accusation de Mr Ibrahim Boubacar Keïta pour haute trahison afin qu’il soit démis de ses fonctions de Président de la

    Crise malienne : Accusée la France réagit

    Accusée par de nombreux maliens, souvent dans la presse ou sur les réseaux sociaux, d’être la principale instigatrice de la crise malienne, la France réagit. Lisez le communiqué publié à cet effet par l’Ambassade de France au Mali ! Communiqué

    Nord du Mali : Les États-Unis Condamnent les Violations Récurrentes du Cessez-le-feu au Mali

    Les États-Unis condamnent les violations récurrentes du cessez-le-feu qui ont eu lieu au Mali entre les groupes armés signataires de l’accord de paix d’Alger de 2015. Nous exhortons les parties à cesser immédiatement les hostilités et à respecter strictement

    Version imprimable de cet article Version imprimable | |

    Commune III : 90430 électeurs repartis en 25 centres de vote Commune III : 90430 électeurs repartis en 25 centres de vote

    dimanche 20 novembre 2016 , par Assane Koné

    Le centre de l’école Groupe scolaire Dravela (Poudrière), accueille plus de 4000 électeurs divisés entre 9 bureaux de vote.

    Les opérations de vote ont connu au moins une heure de retard. Un retard amputable au coordinateur du centre et aux agents de la délégation générale des élections qui n’étaient pas sur place à 8 heures. Les éléments de la Délégation générale des élections (DGE) chargés d’identifier les bureaux de vote des électeurs via internet n’étaient pas sur place. Et l’identification par SMS, non plus, ne marchait pas.

    L’engouement était visible car plusieurs électeurs étaient en place notamment ceux du 3ème âge.

    Le coordinateur, M. Alassane Soumahoro, a indiqué que « la seule difficulté à laquelle nous sommes confrontés est l’absence des agents de la délégation générale des élections. Mais nous nous attelons à pallier ce problème d’un moment à un autre ».

    Face à cette situation, certains électeurs peinent à trouver leurs bureaux de vote et s’indignent.

    B. Fofana, la soixantaine révolue : « Je suis arrivé au centre depuis 8 h. Mais, je ne trouve pas mon bureau de vote. Les listes sont affichées de manière désordonnée ». Il s’est indigné, avant de menacer de rentrer à la maison.

    A ses cotés, renchérit, Madame Diarra Mariam Guissé. « Je suis motivée à voter. Mais, j’ai cherché mon bureau de vote depuis 7 h mon nom se trouve sur les affichettes, mais ne figure pas sur la liste de mon bureau de vote. C’est cette difficulté qui nous assaille aujourd’hui », a-t-elle confié avec un visage crispé.

    Au niveau du centre Mamadou Konaté même constat amer. D’un coté comme de l’autre, les moyens logistiques font défaut. Les électeurs sont visiblement motivés à accomplir leur devoir civique, mais peinent à identifier leurs bureaux de votes.

    Moussa Mallé SISSOKO

    Assane Koné

    Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

    Un message, un commentaire ?

    Qui êtes-vous ?

    Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

    Ajoutez votre commentaire ici
    • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

    • Mots-clés : menunav

    Annonce