• Votre Journal en ligne Contact
  • Les Plus lus

    Mali/UE : Abdoulaye Idrissa Maïga rencontre la Haute Représentante/Vice-présidenteFederica Mogherini

    La Haute Représentante/ Vice-présidente Federica Mogherini a reçu le Premier Ministre du Mali de S.E. Abdoulaye Idrissa Maïga à Bruxelles le 12 Octobre pour aborder des sujets d’intérêt commun : la mise en œuvre de l’Accord de Paix et Réconciliation, la situation

    PNUD au Mali : Aboubacar Koulibaly est le nouveau Directeur pays

    Bamako le 5 octobre 2017 : Aboubacar Koulibaly, de nationalité guinéenne est le nouveau Directeur Pays du PNUD au Mali. M. Koulibaly a plus de 15 ans d’expérience approfondie dans le domaine du développement, notamment la conception et la mise en œuvre des

    Refus de visas aux tchadiens par Donald Trump : Le G5 Sahel exprime sa surprise

    Lisez la Déclaration de la Présidence en exercice du G5 Sahel, suite à la décision du Gouvernement fédéral américain d’inscrire la République du Tchad sur la liste des pays visés par le décret migratoire. La Présidence en exercice du G5 Sahel a appris, avec

    Version imprimable de cet article Version imprimable | |

    Coupe du monde 2018 : Le Mali accroché par le Gabon (0-0)

    lundi 14 novembre 2016 , par Assane Koné

    Le samedi 12 novembre 2016, malgré la sortie massive des supporters au Stade du 26 mars de Yirimadio aux environs de 18 h 30, le onze malien n’a pas réussi à faire mieux qu’un nul sans but avec le Gabon.

    Les Aigles ont poussé pendant les vingt premières et les dix dernières minutes, avec un Moussa Doumbia dans tous les bons coups, mais n’ont pas pu donner une victoire à un public qui voulait croire à la relance. L’objectif primordial, la victoire, n’a pas été atteinte, et c’est avec un certain dépit que le public du Stade du 26 mars a quitté les tribunes.

    Le Mali a attaqué pied au plancher la première période, avec un pressing agressif, puis a baissé d’intensité et le Gabon a retrouvé le ballon. Rien toutefois de bien dangereux ne s’est produit hormis une frappe de Modibo Maïga et une tête de Moussa Doumbia déviée par Bruno Manga Ecuelle (24’).

    Un centre de Malick Evouna trouve le pied de Pierre-Emerick Aubameyang, l’attaquant vedette de Dortmund trouve le poteau gauche sur sa première occasion de la rencontre (26’). Une minute plus tard, c’est Moussa Doumbia qui trouve le cadre du portier Gabonais mais le ballon est détourné en corner par Didier Ovono.

    Modibo Maïga opérant en retrait, le milieu à trois d’Alain Giresse n’a pas beaucoup pesé laissant un peu seuls les deux attaquants. Parmi eux, Moussa Doumbia était à l’origine de presque toutes les occasions maliennes. Il a tenté une frappe sèche des 18 mètres détournée par Didier Ovono (42’), participé à l’action la mieux construite de la seconde période, un jeu à trois conclu par Modibo Maïga qui n’a pu disposer son plat du pied (49’), et une frappe enroulée encore détournée en corner par le portier gabonais (66’).

    Il a aussi remis une passe en profondeur à Adama Traoré, mais le milieu offensif de Monaco a manqué le cadre d’un cheveu (79’) avant d’être remplacé dans les dernières minutes.

    Le Gabon a donc réussi une bonne opération en venant prendre un point précieux à Bamako. « C’est toujours un bon point en déplacement dans une telle compétition » se réjouissait après le match le sélectionneur intérimaire et directeur technique national des Panthères, Jose Antonio Garrido. « Si nous avions commencé le match d’une autre manière, je pense que nous aurions obtenu un résultat plus positif. En première période, nous avons été très peu disponibles dans le jeu. Dans l’ensemble, je suis satisfait de ce résultat », a-t-il conclu.

    Dans l’attente de voir ses Aigles prendre afin leur envol dans ces éliminatoires, le sélectionneur Alain Giresse commence à s’inquiéter pour l’écart de 3 unités qui le sépare du leader et qu’il ne parvient pas à réduire après deux sorties. "Sur le plan comptable ce n’est pas une bonne chose de ne pas prendre les 3 points dans ce mini-championnat surtout à domicile. Ça c’est le premier constat chiffré. Ensuite on n’a pas entamé, propulsé et dynamisé le match tel qu’on le souhaitait. On a été un petit peu attentistes, sur la réserve. Un petit peu frileux pour emballer ce match. On a eu également des occasions qui n’ont pas été malheureusement transformées", a-t-il commenté au micro de footmali.com à l’issue de la rencontre. A noter que le Maroc et le Gabon, malgré 2 points dans l’escarcelle, n’ont pas encore marqué le moindre de but.

    Résultats de la deuxième journée

    Libye – Tunisie 0-1
    Afrique du Sud – Sénégal 2-1
    Ouganda – Congo 1-0
    Cameroun – Zambie 1-1
    Nigeria – Algérie 3-1
    Cap-Vert – Burkina Faso 0-2
    Mali – Gabon à Bamako 0-0
    Maroc – Côte d’Ivoire 0-0
    Egypte – Ghana 2-0
    Guinée – RD Congo 1-2

    Lamine Kané

    Assane Koné

    Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

    Un message, un commentaire ?

    Qui êtes-vous ?

    Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

    Ajoutez votre commentaire ici
    • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

    • Mots-clés : menunav

    Annonce