• Votre Journal en ligne Contact
  • Les Plus lus

    Un nouvel élan dans la protection du patrimoine culturel malien

    Bamako, 31 octobre 2017 -Dans le cadre de la mise en œuvre de la deuxième phase du Programme de réhabilitation du patrimoine culturel et de sauvegarde des manuscrits anciens du Mali, une formation de 10 formateurs nationaux et de 14 formateurs des forces de

    Situation au Togo : Le Parti SADI condamne la répression des marches pacifiques et exprime son soutien aux forces démocratiques du Togo

    Le Parti Solidarité Africaine pour la Démocratie et l’Indépendance est fortement préoccupé par la détérioration de la situation politique et sociale au Togo à la suite des violentes répressions exercées par le pouvoir contre les marches pacifiques organisées par les

    Élections régionales du 15 octobre 2017 au Venezuela : Le Parti SADI salue la large victoire du Parti Socialiste Unifié

    Le Parti Solidarité Africaine pour la Démocratie et l’Indépendance salue la large victoire du Parti Socialiste Unifié (PSUV) aux élections régionales du 15 octobre en remportant 18 des 23 Etats que compte le pays contre seulement 5 Etats pour la coalition de

    Version imprimable de cet article Version imprimable | |

    Radiés de la fonction publique pour fraude supposée : Le Collectif des 501 agents envisagent un procès contre l’Etat

    vendredi 4 novembre 2016 , par Assane Koné

    Pour protester contre leur licenciement, jugé arbitraire, de la fonction publique, le collectif des 501 recrus de la décision 2016-001035/MTFP-SG en date du 9 septembre 2016, le ministère du Travail et de la fonction publique, a organisé, mercredi dernier, une assemblée générale à la Bourse du travail.

    Au cours de cette rencontre, les responsables ont dénoncé le caractère arbitraire de leur radiation intervenue, selon eux, sous la pression de certains hommes politiques. De même, les responsables dudit collectif ont annoncé avoir commis un avocat pour attaquer cette décision du ministère de la fonction publique en justice.

    Cette assemblée était présidée par le président du collectif, Amadou FOFANA, qui avait à ses côtés, son vice-président, Demba SISSOKO. D’entrée de jeu, le président du collectif s’est inscrit en faux contre les allégations selon lesquelles certains membres de son collectif auraient versé des pots de vin pour être recruté.

    « Si chacun de nous avait la somme de 3 à 5 millions comme annoncé, on allait pas aller avec l’Etat », a-t-il dit. Avant d’ajouter que : « Nous sommes tous ici des diplômés stagiaires ou volontaires dont certains travaillaient dans leurs services respectifs depuis des années », a-t-il dit.

    Aussi, a-t-il ajouté, ces agents ont loyalement servis le pays pendant longtemps sans être payé. Pour les récompenser de leur sacrifice, les services financiers, notamment la douane, ont demandé à ses volontaires de constituer des dossiers pour leur intégration comme contractuels dans la fonction publique.

    Par la décision 2016-001035/MTFP-SG en date du 9 septembre 2016, le ministère du Travail et de la fonction publique a procédé au recrutement de 501 agents dans les catégories D et E.

    Ces nouveaux contractuels avaient tous été mis à la disposition du ministère de l’Economie et des finances pour servir en qualité d’aides comptables, agents de poursuite, chauffeurs, collecteurs de taxes, agents de saisie, standardistes, manœuvres, filles de salle, garçons de salle, plantons, aides informaticiens, aides magasiniers, aides archivistes, aides bibliothécaires, relieurs, garçons de bureau, etc.

    A peine, un mois après leur recrutement, ces agents se sont vus remercier aux motifs que leur recrutement avait été entaché de fraude à grande échelle. Dans certains média, on a rapporté que certains candidats ont été recrutés moyennant le versement d’une somme de 3 à 5 millions de F CFA à des hauts cadres du ministère des finances.

    Pis, les médias annoncent que ni le Premier ministre, chef de l’administration, encore moins le chef du département des finances, Boubou CISSE, n’étaient pas informés d’une telle décision.

    Les intervenants du jour sont tous convaincus qu’ils sont victimes d’une machination politique visant à les remplacer par des militants de partis politiques, et cela malgré leur expérience avérée. « Nous sommes tous des fils de ce pays, et nous exigeons qu’on nous met dans nos droits », s’est insurgé l’un des intervenants du jour nommé Boubacar DEMBELE.

    Au stade actuel, le collectif a déjà sollicité la médiation de certaines notabilités et hommes politiques. De même, le collectif se prépare à envoyer une délégation à Nioro pour solliciter l’implication du Chérif. Toutes ses démarches viennent en appui à la procédure judiciaire engagée par le collectif. Car les responsables du collectif des 501 affirment, avec documents à l’appui, que leur recrutement ne souffre d’aucune irrégularité et ne saurait être remis en cause.

    Zié OUATTARA

    Assane Koné

    Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

    Réactions

    • Cette façon de recrutement est utopique et injuste car elle est abstraite et dépourvue de juste devant tous les Maliens qui jouient les droits et devoirs. Si un recrutement devait avoir lieu , tous les maliens des dites catégories devraient être concernées c’est-à-dire en organisant un concours national à l’honneur de tous et non des stagiaires et volontaires.
      C’est de l’injustice farfelue de faire ces genres de recruts .
      Et je note que leurs revendications ne sont autre que l’insulte pour la nation et ceux qui n’ont pas eu la chance d’avoir un emploi par conséquent s’ils sont recruts de la sorte cela nous montre que la veille tradition d’Alpha oumar Konaré et d’ATT règne toujours c’est-à-dire la corruption.

    Un message, un commentaire ?

    Qui êtes-vous ?

    Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

    Ajoutez votre commentaire ici
    • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

    • Mots-clés : menunav

    Annonce